•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Héma-Québec : donneurs recherchés, surtout O+

Des matins en or

Avec David Chabot

En semaine de 6 h à 9 h

Héma-Québec : donneurs recherchés, surtout O+

Rattrapage du mardi 10 décembre 2019
Un homme fait don de son sang.

Une collecte de sang d'Héma-Québec.

Photo : CP/Ryan Remiorz

Laurent Paul Ménard, directeur des relations publiques chez Héma-Québec, appelle la population à donner su sang, en particulier les personnes du groupe sanguin O+.

Laurent Paul Ménard explique qu’un changement dans les pratiques transfusionnelles a récemment augmenté le besoin de ce type de groupe sanguin.

La particularité du groupe O positif, c’est qu’il peut être transfusé à n’importe quelle personne qui a un groupe sanguin de type positif. Donc, on se retrouve maintenant avec une pression qui est répartie entre le O positif et le O négatif, souligne-t-il.

Tableau indiquant quels groupes sanguins sont compatibles pour donner et recevoir du sang.

À qui pouvez-vous donner du sang et de qui pouvez-vous en recevoir?

Photo : Société canadienne du sang

Horaires des colleces en Abitibi :

Rouyn-Noranda

  • Mardi 10 et mercredi 11 décembre, Le Noranda, de 13h30 à 20h00

Amos

  • Jeudi 12 décembre, Théâtre des Eskers, 13h30 à 20h00

Les auditeurs qui sont du groupe sanguin O positif, s’ils entendent ce message aujourd’hui, nous les invitons très fortement à se présenter, car la demande est réellement très marquée.

Laurent Paul Ménard, directeur des relations publiques chez Héma-Québec

Avant, le besoin pour le groupe sanguin O négatif, qui peut être transfusé à n’importe quel autre groupe sanguin, constituait la majeure partie de la demande. En effet, le groupe sanguin O négatif, suddi connu comme le donneur universel, peut être transfusé à n'importe quel autre groupe sanguin.

En chiffres :

  • 6 % de la population au Québec est du groupe O-
  • 40 % de la population au Québec est du groupe O+
  • 14 % de la demande des centres hospitaliers est pour le groupe O-

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi