•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cuisiner pour faire une différence

Des matins en or

Avec David Chabot

En semaine de 6 h à 9 h

Cuisiner pour faire une différence

Rattrapage du vendredi 6 décembre 2019
Dany Deschênes est assis dans le studio de radio.

Dany Deschênes, chef cuisinier à la banque alimentaire de la Ressourcerie Bernard-Hamel à Rouyn-Noranda.

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

Dany Deschênes, chef cuisinier de la banque alimentaire à la Ressourcerie Bernard-Hamel, nous parle de la préparation pour le temps de Fêtes et aussi pour le reste de l'année.

Préparation de pâtés à la Ressourcerie Bernard-Hamel

Préparation de pâtés à la Ressourcerie Bernard-Hamel

Photo : Radio-Canada / Jocelyn Corbeil

Repas variés

J'essaie d'avoir entre 20 et 25 plats différents, une belle variété, et on les vend à un coût minime, au poids, explique Dany Deschênes.
Peu importe la sorte de plat, ils sont tous vendus selon leur masse.

Types de plats :

  • Pain de viande
  • Ragoût ge boulettes
  • Sauce aux fruits de mer
  • Sauce au saumon fumé
  • Magret de canard
  • Osso buco
  • Sauce à spaghetti (un plat très apprécié)

Le chef cuisinier cuisine ces plats pour l'Espace solidaire, ce qui occupe la majorité de son temps.
Tout ce que je présente est déjà cuit, donc les gens ont juste besoin de le réchauffer pour manger, indique-t-il. Il raconte que beaucoup de personnes lui disent qu'ils ne mangent que des repas provenant de l'Espace solidaire.

Beaucoup de viande (pour un végétarien)!

Dany Deschênes rapporte que la Ressourcerie reçoit une importante quantité de dons en nourriture de la part des épiceries et des citoyens tout au long de l'année.
Il y en a toujours beaucoup, surtout la viande [...] On parle de tonnes, on en reçoit vraiment beaucoup, en un mois, je peux transformer 300 kilos de viande, et ça, c'est une partie minime de ce qu'on reçoit, observe-t-il.

Fait cocasse : Dany Deschênes est végétarien malgré le fait qu'il passe une grande partie de son temps à concocter des plats de viande, ce qui peut parfois surprendre les bénévoles.

Comme je leur dis toujours, si jamais vous me voyez cracher, ce n'est pas parce que ce n'est pas bon, c'est parce que je ne mange pas de viande, mais je goûte à tout, raconte-t-il en riant.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi