•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des dons nécessaires pour l'aide alimentaire

Des matins en or

Avec David Chabot

En semaine de 6 h à 9 h

Des dons nécessaires pour l'aide alimentaire

Rattrapage du jeudi 5 décembre 2019
Ginette Larose assise devant le micro dans le studio de radio.

Ginette Larose, une bénévole au comptoir de la cuisine de la Ressourcerie Bernard-Hamel et bénéficiaire de l'aide alimentaire.

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

Ginette Larose, une bénévole au comptoir de la cuisine de la Ressourcerie Bernard-Hamel et bénéficiaire de l'aide alimentaire, peut témoigner des bienfaits des dons pour l'aide alimentaire.

Ces denrées-là sont vraiment attendues. J'ai vu le monde qui vient chercher la nourriture. Et le monde a les yeux pleins d'eau, ils sont tellement contents, raconte-t-elle avec émotion.

Ginette Larose oeuvre en cuisine à la Ressourcerie Bernard-Hamel, mais elle a déjà distribué des dons au comptoir. Elle insiste que les personnes qui viennent chercher de l'aide alimentaire ressentent de la gratitude.

Les gens sont tellement reconnaissants.

Ginette Larose

Clientèle variée

Il y a bien du monde qui pense que c'est juste le monde à l'aide sociale qui peut venir. Non non non. Quelqu'un peut travailler au salaire minimum et avoir droit au service alimentaire à la Ressourcerie, précise Mme Larose.

Préparation de pâtés à la Ressourcerie Bernard-Hamel

Préparation de pâtés à la Ressourcerie Bernard-Hamel

Photo : Radio-Canada / Jocelyn Corbeil

Elle ajoute que de plus en plus de personnes âgées viennent à la banque alimentaire. On sait qu'avec les pensions de vieillesse, les gens n'ont pas beaucoup, indique-t-elle.

Le service d'aide alimentaire offre non seulement des denrées non périssables, mais aussi des aliments frais et des repas à faible coût.

On trouve un peu de tout. En plus, on a de la viande, qui est très bonne, différentes sortes de viandes, souligne-t-elle, en mentionnant que le cette offre est grandement appréciée étant donné le coût plus élevé de ces aliments.

Des emballages de viande dans un comptoir.

Le prix de la viande est souvent plus élevé que celui des autres types d'aliments.

Photo : Radio-Canada / Priscilla Plamondon-Lalancette

Pas juste des cannes!

Ginette Larose se réjouit que les aliments et les repas offerts à la Ressourcerie soient variés et goûteux.

À l'Espace solidaire, par semaine, je paie 2 $, je fais deux repas et étant donné que j'habite seule, de la nourriture, je n'en fais plus, ça ne me tente plus de manger la même chose pendant 1 semaine, dit-elle en riant.

La Ressourcerie Bernard-Hamel redistribuera des dons recueillis lors de la Guignolée des médias à ces bénéficiaires pendant et après le temps des Fêtes.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi