•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manque préoccupant de vétérinaires pour gros animaux

Des matins en or

Avec David Chabot

En semaine de 6 h à 9 h

Manque préoccupant de vétérinaires pour gros animaux

Rattrapage du mercredi 4 décembre 2019
Des vaches, certaines debout et d'autres couchées, dans une étable.

Les vaches de la ferme Princy

Photo : Radio-Canada / Lise Millette

Caroline Kilsdonk, présidente de l'Ordre des médecins vétérinaire du Québec (OMVQ), affirme que des mesures à moyen et long terme sont planifiées pour résoudre le problème de découverture vétérinaire en Abitibi.

Le départ à la retraite en mars de Dr Paul Gervais, le seul médecin vétérinaire résidant en Abitibi, inquiète les producteurs agricoles de la région.

Une femme pose pour une photo professionnelle.

Caroline Kilsdonk, président de l'Ordre des médecins vétérinaires du Québec

Photo : gracieuseté Andrée-Anne Rivest

On est conscient des difficultés qui étaient déjà là pour obtenir suffisamment d’accessibilité aux soins, alors c’est évident que cette nouvelle-là vient rendre la situation encore plus critique, a dit Dr Kilsdonk.

Dr Kilsdonk indique que malgré que les nouvelles arrivées annuelles dans l’OMVQ soient plus nombreuses que les départs à la retraite, les besoins en médecins vétérinaires demeurent importants, surtout pour les gros animaux.

C’est moins de 10 %, c’est vraiment un petit pourcentage, et ça fait partie des problèmes sur lesquels on se penche avec d’autres organisations, dit-elle.

Solutions?

Dr Kilsdonk souligne qu’un nouveau programme de stages rémunérés en région sur des entreprises de productions animales encourage des étudiants en médecine vétérinaire à aller s’installer en région.

Déjà, après un été, on voit l’impact positif que ça a eu pour des étudiants qui n’auraient peut-être pas osé ou eu le courage d’aller tenter l’expérience, rapporte-t-elle.

De plus, la faculté de médecine vétérinaire est en train de changer ses critères d’admission pour une partie des 96 étudiants, en favorisant certains profils qui ont démontré vraiment un intérêt pour des productions animales, explique Dr Kilsdonk.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi