•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Martin Guérin reçoit une bourse du CALQ pour tourner un film sur Les Cowboys Fringants

Des matins en or

Avec David Chabot

En semaine de 6 h à 9 h

Martin Guérin reçoit une bourse du CALQ pour tourner un film sur Les Cowboys Fringants

Audio fil du mardi 12 novembre 2019
Un homme et une femme accordent une entrevue dans nos studios de Rouyn-Noranda.

Le réalisateur Martin Guérin et la productrice Mélissa Major

Photo : Radio-Canada / Marie-Hélène Paquin

Le réalisateur Martin Guérin a obtenu une bourse du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) pour faire un film sur le groupe québécois Les Cowboys Fringants. Le film sera produit par une boîte rouynorandienne, Major Productions.

J'ai commencé à travailler sur un documentaire sur Les Cowboys Fringants il y a de cela environ un an et demi. [La productrice Mélissa Major] et moi on s'est associés à peu près dans la même période où j'ai eu l'idée, quelques semaines ou quelques mois après que j'aie contacté Les Cowboys Fringants pour le film. On a développé le projet et, pour faire une histoire courte, on a fait une demande de subvention au CALQ et on a reçu une demande favorable à peu près au moment où je terminais mon film sur les Huskies, soit à la mi-octobre, raconte Martin Guérin.

La bourse permettra donc de mettre au point le projet de film. Dans un premier temps, on a cette bourse-là, mais moi mon rôle c'est de permettre à Martin de pouvoir écrire, de pouvoir explorer des pistes. Parallèlement, c'est de compléter le financement avec Major Productions qui peut se permettre de faire des demandes de fonds publics tels que Téléfilm, la SODEC et tout ça, attacher un diffuseur au projet, précise Mélissa Major, qui a présenté le film Le défi lors du plus récent Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue.

Qu'une équipe de cinéastes abitibienne parvienne à faire un film sur l'un des groupes québécois les plus populaires des 20 dernières années n'est pas fortuit : Martin Guérin connaît bien le bassiste du groupe et enseignant au collégial, Jérôme Dupras.

Je les ai connus par autre chose que la musique, on a développé des liens d'amitié. Je suis arrivé simplement à Jérôme Dupras, qui est le bassiste, de qui je suis le plus proche avec Jean-Fraçois Pauzé, et je lui ai soumis l'idée qu'éventuellement j'aimerais faire quelque chose avec eux. Ils connaissaient ce que je faisais, Voir Ali, même les Huskies, ils savaient exactement ce que je faisais, alors je leur ai proposé l'idée et dans les intérêts de faire ce projet avec moi, c'était que c'était un projet sur un groupe qui fait partie du patrimoine culturel québécois, mais réalisé et produit en région. Pour nous et pour eux, c'est devenu comme un attrait. On a tout le savoir-faire possible ici pour faire un film qui se défend sur toutes les scènes.

En étant associé à un groupe aussi connu, le projet pourrait ouvrir bien des portes à l'équipe abitibienne. De plus, c'est une histoire qui n'a jamais été racontée, ni à la télé ni au cinéma. C'est un groupe qu'on connaît bien, mais qui est toujours en marge, pas trop médias de masse et tout ça. C'est leur évolution, ils sont passés de jeunes adolescents engagés aux adultes qu'on connaît aujourd'hui. Quand Martin m'a approchée, bien sûr que c'était un projet qui m'intéressait, confie Mélissa Major.

Les Cowboys Fringants.

Les Cowboys Fringants

Photo : La Tribu

La notoriété du groupe amène aussi son lot de défis. Il a fallu négocier avec la maison de gérance La Tribu, libérer les droits des chansons, des images. Même moi, à titre de réalisateur, je ne pensais pas à ça, d'où l'importance d'avoir une productrice avisée et informée comme Mélissa, avoue Martin Guérin.

À ce stade-ci de la production, Martin Guérin affirme que la pression ne se fait pas sentir sur ses épaules ni sur celles du groupe. Une étape à la fois, dit-il. L'équipe espère sortir le film d'ici environ deux ans.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi