Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

David Chabot
Audio fil du mardi 22 octobre 2019

Sébastien Lemire, nouveau député dans Abitibi-Témiscamingue

Publié le

Sébastien Lemire étreint un homme après son élection.
Sébastien Lemire est un militant de longue date.   Photo : Radio-Canada / Jean-Marc Belzile

Au lendemain des élections, nous avons parlé aux nouveaux députés de la région. Sébastien Lemire, élu dans Abitibi-Témiscamingue, a souligné la collaboration de l'ancienne et de la nouvelle génération au sein du Bloc québécois lors de la campagne.

Pour moi un élément qui a pu faire une différence, je pense que c’est d’abord le contact sur le terrain qui a été très bon, mais aussi la part d’Yves-François Blanchet, ça, je dois le reconnaître absolument, a dit Sébastien Lemire.

La campagne du Bloc, au niveau national, a été fantastique.

Sébastien Lemire, qui a débuté sa campagne tôt cette année, constate que les efforts de tous les candidats et de l’équipe, ancienne et nouvelle gardes ont porté fruit.

C’est un bel équilibre des deux, mais avec un renouveau fort, comme équipe et comme valeurs pour la région, se réjouit-il.

Yves-François Blanchet parle au micro derrière un lutrin du Bloc québécois, dans le stationnement adjacent au Centre d'amitié autochtone de Val-d'Or.
Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, a tenu un point de presse à Val-d'Or, en compagnie des candidats Sébastien Lemire et Sylvie Bérubé. Photo : Radio-Canada/Thomas Deshaies

Parmi ses mentors qui ont plusieurs années d’expérience au sein du parti et qui l’ont appuyé, Sébastien Lemire mentionne Daniel Laurendeau, François Gendron, Marc Lemay et Sylvain Vachon.

Notre dossier Élections Canada 2019

C’est sûr qu’il y avait une démobilisation au début de la campagne parce que le sentiment de victoire était effectivement loin, mais plus la campagne avançait, plus il y avait du momentum, rapporte-t-il.

Prêt à défendre les intérêts de ses électeurs

Sébastien Lemire soutient que les intérêts nationalistes passeront avant les intérêts souverainistes lors de son travail à la Chambre des communes.

Je suis souverainiste, et ça, personne n’en doute, mais le message du Bloc est celui de la défense des intérêts du Québec et de l’Abitibi-Témiscamingue à Ottawa, sans compromis, affirme-t-il. Je ne m’en vais pas à Ottawa pour faire l’indépendance, évidemment. Mais oui les gens ont exprimé une volonté d’être représentés.

Le député nouvellement élu raconte qu’hier, il a parcouru 764 km dans la région pour aller remercier le personnel électoral en compagnie de Marc Lemay, ancien député du Bloc québécois dans la circonscription.

Chargement en cours