Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

David Chabot
Audio fil du mercredi 18 septembre 2019

La pauvreté, sujet chaud à la Journée des sciences humaines

Publié le

Les résidences des garçons du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue.
Les résidences des garçons du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue   Photo : Radio-Canada / Marie-Hélène Paquin

Patrick Turmel abordera le thème des écarts salariaux lors de la deuxième Journée des Sciences humainess aujourd'hui à Rouyn-Noranda.

Miguel Charlebois, enseignant en histoire et coordonnateur du programme des sciences humaines au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, explique que la Journée des Sciences humaines offre aux étudiants l'occasion d'en apprendre davantage sur des sujets qui les attirent particulièrement.

On veut permettre aux étudiants de choisir les sujets qui les intéressent davantage et puis à ce moment-là de les éveiller à toutes sortes de questions, qu'on n'a a pas toujours le temps d'aborder dans nos cours.

Miguel Charlebois, enseignant en histoire et coordonnateur du programme des sciences humaines au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue

Des enseignants et des étudiants des trois campus de la région participeront aux conférences, présentées par des professeurs, des chercheurs invités, qui porteront sur divers domaines des sciences humaines, de la philosophie à la géographie.

On voulait former la former des colloques auxquels on assiste en tant qu'enseignant, explique Miguel Charlebois.

Philosophons: Carey Price mérite-t-il son salaire?

Patrick Turmel, professeur de philosophie à l'Université Laval.
Patrick Turmel présente une conférence qui aborde le thème des écarts salariaux et du mérite relié au salaire. Photo : Radio-Canada/Photo du site web de la Journée des sciences humaines

Patrick Turmel, professeur de philosophie à l'Université Laval et invité à la Journée des sciences humaines, présentera une conférence intitulée Si Carey Price mérite son salaire, le pauvre mérite-t-il aussi le sien ? La pauvreté, entre justice sociale et responsabilité individuelle.

Si on accepte que le salaire, c'est le miroir de mon mérite, ça représente mon mérite, ça veut dire que la personne qui est presque à la rue, qui a un salaire de crève-faim, cette personne-là, elle mérite aussi son salaire?

Patrick Turmel, professeur de philosophie à l'Université Laval

Patrick Turmel explique que lors de sa conférence, il abordera la question du mérite, des conditions socio-économiques et des causes de la pauvreté.

Je vais essayer de montrer que tout succès dans le marché s'explique par toute une série de facteurs que l'individu ne contrôle pas, indique-t-il.

Fait intéressant: Patrick Turmel nous fait remarquer que 40 % des joeurs de la Ligue nationale de hockey sont nés entre le mois de janvier le mois de mars. Cette préondérance d'anniversaires en début d'année s'explique par le fait que les joueurs plus vieux sont souvent favorisés pour leur plus grande force.

Si tu es le plus vieux dans la Ligue, tu vas avoir plus de temps sur la glace, on va te considérer davantage, et tu risques de mieux s'en sortir plus tard, souligne-t-il.

Le programme des sciences humaines du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue est celui qui compte le plus grand nombre d'étudiants, soit plus de 400, et offre des cours dans six principales disciplines. L'événement débute à midi aujourd'hui.

Chargement en cours