Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

David Chabot
Audio fil du mardi 17 septembre 2019

Quel est l'avenir du lithium?

Publié le

Un homme portant une épinglette de la compagnie Sayona sourit à la caméra.
Le directeur du développement durable pour Sayona Québec, Serge Rouillier   Photo : Radio-Canada / Thomas Deshaies

Serge Rouillier, directeur du développement durable chez Sayona Québec, affirme que le projet Authier installera la halde à stériles plus loin que prévu.

Carte du projet. En orange apparaît l'esker, la formation géologique qui filtre l'eau naturellement.
Carte du projet. La zone orange représente l'esker, la formation géologique qui filtre l'eau naturellement.   Photo : Sayona mining

M. Rouillier indique que l'étude d'impact est toujours en cours et qu'elle évalue les 16 enjeux soulevés lors de la consultation publique qui s'est tenue du 19 juin au 19 juillet dernier. La proximité de la halde à stériles de l'esker Saint-Mathieu Berry fait partie des enjeux étudiés.
On est en train de travailler à déplacer la halde à stériles d'environ 100 mètres de l'Esker, a dit M. Rouillier.

Esker et halde à stériles: définitions

L'esker Saint-Mathieu Berry:

  • Un esker est une formation glaisiaire qui se présente sous la forme d'une crête ou d'une de sable ou de roche. Celui-ci alimente la ville d'Amos ainsi que l'usine d'eau Eska.

Halde à stériles:

  • Un amas de résidus miniers

La fosse de la mine à ciel ouvert devait être située à moins de 500 mètres de l'esker, qui alimente en eau potable la ville d'Amos, notamment.

Cependant, l'entreprise demeure convaincue que cette halte ne présente pas de risques.

Nous, on est certain qu'il n'y a pas d'enjeu. C'est un enjeu de perception. Les gens n'étaient pas confortables avec la proximité de la halde à stériles. C'est l'unique raison pour laquelle on déplace la halde.

Sege Rouillier, directeur du développement durable chez Sayona Québec

Il ajoute que l'étude d'impact démontrera, à l'aide d'explications d'experts et de maquettes, que la halte à stériles ne représente pas un enjeu.

Une production plus haute que prévu

Le projet Authier a revu son plan de production à 2600 tonnes par jour, alors qu'elle était initialement établie à 1900 tonnes par jour.

Serge Rouillier indique que la production journalière a été augmentée à cause du retard du projet.
Le lithium, on pense que c'est une technologie qui présentement durerait de 10 à 15 ans. Si on ne veut pas manquer la parade, on a augmenté le tonnage pour venir rechercher la fenêtre de temps qu'on a perdu.

Achat de North American Lithium

Sayona Québec a de plus montré son intérêt d'acquérir North American Lithium. L'entreprise estime que la qualité du gisement Authier permettrait d'exploiter le potentiel du projet North American Lithium.

C'est la synergie des deux gisements qui va faire que ça va fonctionner, a dit M. Rouillier.

M. Rouillier participera ce mardi à un midi-conférence avec des gens d'affaires d'Amos à la Chambre de commerce et d'industrie du Centre-Abitibi.

Chargement en cours