Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

David Chabot
Audio fil du lundi 9 septembre 2019

Recruter avec Tinder

Publié le

L'application Tioder
Des applications comme Tinder favorisent les contacts sexuels non protégés, croient les autorités sanitaires à Terre-Neuve.   Photo : CBC

Afficher une offre d'emploi sur Tinder pour faire face à la pénurie de main-d'œuvre : voilà la nouvelle stratégie de Lebleu, une entreprise qui offre des services en communication, marketing et gestion des ressources humaines.

Le réseau social de rencontre Tinder, qui permet le rapprochement entre deux personnes, a été utilisé par Lebleu afin de recruter des candidats pour le poste de représentant aux ventes à Val-d'Or.

Comme n'importe qui sur Tinder, en fait, on cherche à trouver quelqu'un avec qui on a des affinités pour une relation sérieuse et à un long terme.

Claudelle Rocheleau, conseillère en communication et marketing chez Lebleu

Claudelle Rocheleau, conseillère en communication et marketing chez Lebleu, explique que l'entreprise s'est créé un profil sur Tinder, indiquant qu'elle est à la recherche d'une personne avec qui elle partage des intérêts.

Avec la pénurie de main-d'œuvre, il faut être un peu plus audacieux pour aller chercher les gens, dit-elle.

Lorsque les profils de l'entreprise et celui d'un autre utilisateur ont un match, c'est-à-dire que les deux indiquent qu'ils sont intéressés par l'autre, Lebleu écrit à l'utilisateur en question afin d'entamer une discussion.

De plus, puisque l'application permet de gérer la distance à laquelle se trouvent les utilisateurs recherchés, Lebleu est capable d'entrer en relation avec des personnes de toute l'Abitibi-Témiscamingue. On ne veut pas s'arrêter à se dire que la perle rare est à Ville-Marie, mais le poste est à Val-d'Or, donc on est quand même ouverts à rencontrer des gens de la région au complet, souligne-t-elle.

Un profil populaire

Jusqu'à maintenant, l'entreprise a réussi à trouver plusieurs profils compatibles avec son annonce. On est quand même capables d'aller chercher un bon nombre de personnes, remarque Claudelle Rocheleau, qui indique d'ailleurs que l'entreprise a noté une hausse du nombre de profils compatibles lors de la fin de semaine du Festival de musique émergente en Abitibi-Témiscamingue (FME).

Étant donné que Tinder attire un bassin de population plus jeune, Lebleu affiche également l'offre d'emploi sur Facebook. De cette façon, on va rejoindre l'autre tranche d'âge du public cible de façon un peu plus traditionnelle, ajoute Claudelle Rocheleau.

Chargement en cours