Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

David Chabot
Audio fil du lundi 18 février 2019

Quel est l'avenir des écoles de Rémigny et Guérin?

Publié le

Une école primaire en été.
L'école primaire de Rémigny est menacée de fermeture pour la quatrième fois depuis 1970.   Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

La Commission scolaire du Lac-Témiscamingue évalue toujours la possibilité de fermer les écoles de Rémigny et de Guérin pour les centraliser à Nédélec et Notre-Dame-du-Nord.

Des membres de la communauté ont décidé de former un comité afin d'empêcher la fermeture.

Lundi soir, le sujet sera abordé lors de la rencontre des commissaires.

Rappelons que l'établissement le Triolet est un rassemblement de trois écoles, soit Rémigny, Guérin et Nédélec.

La fermeture de ces écoles revient régulièrement dans l'actualité.

La mairesse suppléante de la municipalité de Rémigny, Sylvie Dulong, était sur nos ondes ce matin.

On voit une petite hausse des jeunes familles qui s'établissent et qui commencent à avoir des enfants, mais ils sont trop petits, ils ne vont pas encore à l'école. Donc, il y a un creux, et c'est vraiment une question monétaire, parce qu'on sait que le ministère va financer une classe seulement s'il y a six élèves. Si la classe n'est pas viable, la commission scolaire doit payer, explique-t-elle.

Des initiatives inspirantes

Sylvie Dulong affirme s'inspirer d'initiatives de communautés qui vivent la même réalité.

On a des contacts au Lac-Édouard avec Larry Bernier. Eux, en 2003, ils ont commencé un projet. C'est un petit village de 175 habitants et il y avait deux élèves qu'ils ne voulaient pas envoyer dans une autre école. Ils ont mis sur pied [avec l'aide de bénévoles] l'adaptation du programme d'enseignement à la maison, évoque-t-elle.

Chargement en cours