Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

David Chabot
Audio fil du jeudi 8 février 2018

Chronique plein air : une semaine sur les sentiers du Skinoramik

Publié le

Un homme fait du ski de fond dans un sentier en forêt.
Skinoramik, en Abitibi-Ouest, propose 40 km de sentiers de ski de fond.   Photo : Gracieuseté : Guillaume Rivest

À la chronique plein air, il était question du Club de ski de fond Skinoramik de Sainte-Germaine-Boulé, terre natale de notre animateur David Chabot.

Le Skinoramik, c’est 40 km de sentiers de ski de fond, 20 km de sentiers de raquette, des glissades et des pistes de vélo à pneus surdimensionnés (fat bike).

Le journaliste spécialisé en plein air, Guillaume Rivest, avoue qu’il n’a pas assez profité des beautés du paysage de l’Abitibi-Ouest.

À chaque fois que j’y vais, je suis impressionné par la chaleur des gens et l’esprit de communauté qui règne dans les villages comme celui de Sainte-Germaine-Boulé.

Guillaume Rivest, journaliste
Le Shack à Pépère de Sainte-Germaine-Boulé, en Abitibi-Ouest.
Le Shack à Pépère de Sainte-Germaine-Boulé, en Abitibi-Ouest.   Photo : Gracieuseté : Guillaume Rivest

Ce dernier est revenu sur son expédition au Skinoramik au micro de David Chabot.

Rencontre humaine

Il raconte par ailleurs le temps passé avec Jules Rancourt, Gilles Bégin, Bernadin Audet et Ghislain Audet, qui depuis 13 ans, jouent aux cartes ensemble chaque mercredi au club Skinoramik.

« Ils nous ont appris trois choses : il faut absolument arrêter au Shack à Pépère, un incontournable! La deuxième chose : pour vivre des émotions fortes, il faut absolument essayer la pente du sentier « À Drien ». La troisième chose : il faut se méfier de Jules, puisque lorsqu'il distribue les cartes, il triche de temps en temps », raconte Guillaume Rivest.

Des hommes jouent aux cartes autour d'une table dans un chalet.
Jules Rancourt, Gilles Bégin, Bernadin Audet et Ghislain Audet jouent aux cartes ensemble chaque mercredi au club Skinoramik de Sainte-Germaine-Boulé.   Photo : Gracieuseté : Guillaume Rivest

Pour connaître l’expérience complète et les anecdotes sur les sentiers, écoutez la chronique plein air de Guillaume Rivest sur notre audiofil.

Chargement en cours