•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des matins en or

Avec David Chabot

En semaine de 6 h à 9 h

Le carnet de Christopher Curtis et les enjeux autochtones

Rattrapage du jeudi 24 septembre 2020
Une homme sourit à la caméra.

Christopher Curtis a décidé de se consacrer à faire connaître les enjeux autochtones.

Photo : Christopher Curtis

Le collaborateur à l'émission, Christopher Curtis, parle des communautés de Lac-Simon, Pikogan, Winneway et de Kitcisakik qui souhaitent créer leur propre système de protection de la jeunesse. Les discussions ont débuté en 2018. Une entente a été signée à cet effet il y a quelques jours.

Quand un enfant est signalé ou quand une situation est signalée à la DPJ, c’est la communauté qui va prendre le dossier en charge et s’il y a matière à placer l’enfant dans une famille d’accueil, on va le garder dans sa communauté, dit-il.

Le système se développe dans plusieurs communautés au Canada.

Christopher Curtis rappelle du même coup les recommandations du rapport de la Commission de vérité et réconciliation. On est tous familiers avec la crise des pensionnats où les enfants se faisaient enlever de leur famille et placer dans des écoles très loin où ils perdaient leur culture et leur langue. [...] Une des recommandations c’est que les communautés prennent en charge leur DPJ et c’est vraiment de bonnes nouvelles, souligne Christopher Curtis.

Cliquez sur l’audiofil pour l’écouter.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi