•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vanessa Aux Champs! : la Ferme Esther Aubin à Bellecombe

Des matins en or

Avec David Chabot

En semaine de 6 h à 9 h

Vanessa Aux Champs! : la Ferme Esther Aubin à Bellecombe

Rattrapage du vendredi 3 juillet 2020
Quatre femmes posent devant un cabanon avec une affiche Ferme Esther Aubin.

Esther Aubin, ses filles Marie Aubin et Madeleine Mayrand, ainsi que sa belle-fille Amélie Cyr.

Photo : Radio-Canada / Vanessa Limage

La Ferme Esther Aubin accueille le public pour une 25e année. Cette entreprise familiale fait la culture de fruits et de légumes en serre et dans les champs.

La copropriétaire Esther Aubin, amoureuse de la table, offre aussi une grande variété de fines herbes. J’adore cuisiner et j’adore cuisiner avec les fines herbes, alors j’essaie d’en avoir le plus possible. Je trouve que ça apporte tellement à la nourriture, souligne Mme Aubin.

Un grand jardin dans un champ.

En plus des serres, la Ferme Esther Aubin a des jardins extérieurs.

Photo : Radio-Canada / Vanessa Limage

On retrouve notamment du basilic, de l’aneth, de la camomille, de la ciboulette, de l’origan, de la coriandre, de la menthe et de la livèche. Cette dernière fine herbe, pas très connue, a un goût de céleri, précise Esther Aubin.

Deux mains tiennent une branche de plant de tomates cerises.

À la ferme Esther Aubin, il y a des plants de tomates-cerises, des tomates italiennes et des tomates ancestrales.

Photo : Radio-Canada / Vanessa Limage

La ferme Esther Aubin offre un service de livraisons de paniers personnalisés à une centaine de clients pendant toute la saison.

Esther Aubin sourit à la caméra dans une serre de légumes.

Esther Aubin, copropriétaire de la Ferme Esther Aubin de Bellecombe

Photo : Radio-Canada / Vanessa Limage

Pour écouter la chronique de Vanessa Limage, cliquez sur l'audiofil.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi