Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

David Chabot
Audio fil du mardi 8 octobre 2019

Habiter le mouvement, le nouveau film de Beatriz Médiavilla

Publié le

Des danseurs s'entrelacent.
Le film Habiter le mouvement porte sur les chorégraphies de danse de Thierry Thieu Niang.   Photo : Image de la bande-annonce

Cinéaste et professeur de cinéma au Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue, Beatriz Médiavilla annonce la sortie de son nouveau film, Habiter le mouvement, au Festival du cinéma international de l'Abitibi-Témiscamingue.

Le film porte une fois de plus sur la danse.

Après avoir tourné sa lentille sur la chorégraphe Lynn Vaillancourt, qui dirige depuis plus de 45 ans l’école de danse Prelv de Rouyn-Noranda, cette fois, Beatriz Médiavilla s’intéresse au chorégraphe Thierry Thieu Niang.

Habiter le mouvement est un film en 10 chapitres, dit-elle. Il est au carrefour entre le documentaire, le film poétique, de danse et la fiction. On a suivi Thierry alors qu’il donnait des ateliers de danse à des non-danseurs partout au Québec.

Le film sera présenté en première au Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue le 29< octobre prochain.

Des gens sont regroupés enseble à côté d'un arbre en dansant.
La réalisatrice a suivi Thierry alors qu’il donnait des ateliers de danse à des non-danseurs partout au Québec.    Photo : Image de la bande-annonce

Il sera ensuite présenté au cinéma Paramount de Rouyn-Noranda à compter du 8 novembre.

Pour écouter la rencontre entre Marc-Olivier Thibault et Beatriz Médiavilla, cliquez sur l’audiofil au haut de la page.

Chargement en cours