•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Transport et pollution : des solutions pour rouler plus vert

Demain... c’est maintenant

Avec Isabelle Craig

Transport et pollution : des solutions pour rouler plus vert

Audio fil du samedi 5 janvier 2019
Une camionette blanche en démonstration avec le capot ouvert sous lequel l'on peut voir le moteur électrique.

Un véhicule à essence d'Aéroports de Montréal transformé par Ecotuned en véhicule électrique

Photo : Ecotuned / Matthieu Lambert

Au lieu de diminuer, les émissions de gaz à effet de serre (GES) du Québec ont augmenté entre 2015 et 2016, selon les dernières données disponibles. Le Québec achète pourtant 70 % des voitures électriques du Canada, mais il semble que ce ne soit pas encore assez. Un ingénieur lance donc une entreprise qui transforme les camions et camionnettes à essence en véhicules électriques. Une association montréalaise tente aussi de promouvoir le partage de véhicules privés entre résidents d'un même quartier.

Le secteur des transports représente à lui seul 43 % de toutes les émissions de GES du Québec, essentiellement en raison du transport routier. Même si le Canada est le quatrième plus grand marché de voitures électriques dans le monde (tout juste derrière les États-Unis, le Japon et la Norvège), les efforts consentis pour diminuer la pollution, en particulier la pollution atmosphérique, ne semblent pas suffisants jusqu'à présent. De belles initiatives d'ici tentent ainsi de changer les choses.

Remplacer les moteurs à essence par des moteurs électriques grâce à EcoTuned

L'entreprise EcoTuned, fondée en 2011 par Andy Ta, a reçu il y a un an les autorisations de la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) pour commercialiser son système de conversion de camions légers à essence dotés d'un moteur électrique. Elle pourrait ainsi, dans sa nouvelle usine, commencer la production à plus grande échelle de ce système breveté. Jusqu'ici contrainte de vendre des projets pilotes, EcoTuned (Nouvelle fenêtre) pourra désormais commercialiser à plus grande échelle le processus d'adaptation des véhicules à essence au système entièrement électrique. M. Ta prévoit réussir à produire jusqu'à 1000 moteurs de ce genre par année dans sa nouvelle usine.

Assis derrière un micro, il a les bras croisés en regardant sur sa gauche.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Andy Ta, président d'Ecotuned, une compagnie qui transforme les camions et camionnettes à essence en véhicules électriques.

Photo : Radio-Canada / Étienne Côté-Paluck

Le partage des véhicules entre résidents du quartier avec LocoMotion

De plus en plus de petites initiatives locales permettent aux gens de partager leur véhicule avec des voisins. Si, au départ, LocoMotion (Nouvelle fenêtre) à Montréal permettait simplement d'emprunter des remorques à vélos, l'association vient de lancer un programme de partage de voitures privées grâce à l'aide d'un assureur qui a bien voulu adapter son offre afin de répondre aux besoins spécifiques que présente l'assurance de véhicules en partage. Ainsi, chaque usager paie des frais pour sa propre assurance même s'il n'est pas propriétaire du véhicule qu'il emprunte.

Une remorque à vélo, à deux roues, est attaché à un poteau sur un raque vert à côté d'une bicyclette.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une roulotte pour vélos de Loco-Motion offerte en partage pour les membres du projet.

Photo : Loco-Motion

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi