Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Isabelle Craig
Audio fil du samedi 5 janvier 2019

Planète plastique : des solutions pour combattre l'usage unique

Publié le

L'arrière d'un dauphin qui nage en trainant sur sa queue des sacs de plastique.
Un dauphin de Risso s'est empêtré dans des déchets de plastique photographié dans la mer au Sri Lanka.   Photo : Getty images/iStock / Eco2drew

La diminution massive des contenants et emballages, en particulier ceux en plastique à usage unique, est l'un des grands défis environnementaux de notre époque. Presque la moitié des produits du plastique se retrouvent dans la nature, selon certaines recherches. Les 300 millions de tonnes de plastique produites dans le monde chaque année sont pratiquement l'équivalent du poids de l'ensemble des humains.

Chaque année, de 6,5 à 8 millions de tonnes de déchets plastiques sont déversées dans les océans, soit 206 kilos de plastique par seconde. Ces déchets finissent en microparticules de plastique qui sont ingérées par la faune marine.

Une table en demi-lune autour de laquelle sont assis les invités.
L'enregistrement de l'émission Demain... c'est maintenant s'est fait au studio 12 de Radio-Canada. Photo : Radio-Canada/Étienne Côté-Paluck

Aucun plastique dans la boutique en ligne Life Without Plastic

Les études montrent que 90 % de l’eau en bouteille et 83 % de l’eau du robinet contiennent des particules de plastique. S'inquiétant pour la santé de ses proches, Chantal Plamondon a lancé il y a 10 ans la boutique en ligne Life Without Plastic, déjà plus populaire aux États-Unis qu'ici, le marché américain représentant 85 % de ses ventes.

Une boîte à lunch en tissu noir avec des coutures et une poignée beiges est déposée sur une table.
La boîte à lunch vendue par Chantal Plamondon sur son site Life Without Plastic ne contient aucun plastique et est lavable à la machine. En plus, comme elle est en tissu, elle est facile à réparer soi-même. Photo : Radio-Canada/Étienne Côté-Paluck

La pharmacie de demain avec Maillon Vert et la pharmacienne Martine Pilon

Les pharmaciens Marc-André Mailhot et Martine Pilon prouvent comment faire des affaires écoresponsables est tout aussi bon pour l'environnement que pour économiser de l'argent. M. Mailhot a lancé l'organisme Maillon Vert qui accompagne des entreprises, en particulier des pharmacies comme celle de Mme Pilon, dans la diminution de leur empreinte écologique. En proposant des produits sans parfum et en diminuant la production de déchets, Maillon Vert a réussi à réaliser de grandes économies pour la pharmacie Proxim de Mme Pilon. Une partie de l'argent économisé a pu être redistribué à des projets sociaux dans la communauté environnante.

Des produits liquides dans des contenants de plastique avec bec verseur dans un présentoir.
Des produits ménagers sans fragrance sont offerts en vrac à la pharmacie de Martine Pilon, rue Rosemont à Montréal. Photo : Martine Pilon Pharmacie

La Mission 100 tonnes pour ramasser les déchets sur les rives

La biologiste spécialisée dans les mammifères marins Lyne Morissette raconte l'histoire de la Mission 100 tonnes, qu'elle a cofondée. Après des débuts au Québec, il existe maintenant des regroupements Mission 100 tonnes dans plusieurs régions du monde. L'initiative rassemble aujourd'hui près de 7000 bénévoles qui se retrouvent sur les médias sociaux pour lancer des défis afin de retirer 100 tonnes de déchets sur les berges des cours d'eau de la province. Un million d’oiseaux de mer et 100 000 mammifères marins meurent chaque année à cause de nos déchets, selon la biologiste.

Des bénévoles sur la plage sourient et lèvent le bras.
Plusieurs bénévoles ont mis l'épaule à la roue pour nettoyer les berges.   Photo : Mission 100 Tonnes
La fin de l'âge du plastique?

Chargement en cours