•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Demain... c’est maintenant

Demain... c’est maintenant

Avec Isabelle Craig

Audio fil du samedi 5 janvier 2019

Rattrapage

  • Planète plastique : des solutions pour combattre l'usage unique

    La diminution massive des contenants et emballages, en particulier ceux en plastique à usage unique, est l'un des grands défis environnementaux de notre époque. Presque la moitié des produits du plastique se retrouvent dans la nature, selon certaines recherches. Les 300 millions de tonnes de plastique produites dans le monde chaque année sont pratiquement l'équivalent du poids de l'ensemble des humains.

  • Produits chimiques en agriculture : des solutions pour les éviter

    L'alimentation biologique n'est plus l'apanage des seuls militants écologistes. Un Québécois sur deux a déjà acheté des produits bios. Parmi ces gens, 38 % en consomment chaque semaine et 20 % le font chaque jour. Plusieurs agriculteurs découvrent aussi les avantages qu'entraîne la culture sans pesticides, et ce, tant pour l'environnement que pour leur budget.

  • Surconsommation : des solutions pour diminuer ses achats

    Depuis six ans, la dette moyenne à la consommation des Québécois a bondi de 73 %, passant de 10 443 $ à plus de 18 000 $. Pas étonnant qu'après le temps des Fêtes, alors que les relevés de cartes de crédit s'accumulent, les bureaux de syndics de faillite débordent. Il y aurait ainsi, en moyenne, 300 000 objets dans la maison d'un Américain typique. Pour en finir avec le gaspillage d'argent et de ressources, des femmes avec du style s'échangent des vêtements, tandis que des ateliers de réparation d'objets usuels grandissent en popularité.

  • Transport et pollution : des solutions pour rouler plus vert

    Au lieu de diminuer, les émissions de gaz à effet de serre (GES) du Québec ont augmenté entre 2015 et 2016, selon les dernières données disponibles. Le Québec achète pourtant 70 % des voitures électriques du Canada, mais il semble que ce ne soit pas encore assez. Un ingénieur lance donc une entreprise qui transforme les camions et camionnettes à essence en véhicules électriques. Une association montréalaise tente aussi de promouvoir le partage de véhicules privés entre résidents d'un même quartier.

Vous aimerez aussi