•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'Est en Est

D'Est en Est

Avec Kim Bergeron

En semaine de 15 h à 17 h 30

Rattrapage du lundi 6 juillet 2020

Rattrapage

  • Des tarifs préférentiels pour chauffer les serres du Québec

    Durant la pandémie, Québec s'est engagé à doubler la production de légumes en serre pour atteindre l'autonomie alimentaire. Le premier ministre a affirmé vendredi qu'un nouveau programme sera dévoilé dans les prochains jours. Essentiellement, Hydro-Québec mettra en place des mesures tarifaires avantageuses pour les producteurs de serre. Le programme actuel (datant de 2013) permet de réduire les coûts associés à l'éclairage et est destiné aux plus gros producteurs. Le nouveau programme permettrait de chauffer les serres et serait accessible aux plus petits producteurs. On parle de souveraineté alimentaire avec le président de l'UPA Côte-Nord, Yves Laurencelle.

  • Comment rentabiliser une compagnie d'aviation régionale?

    Avec le retrait d'Air Canada dans l'Est du Québec, plusieurs options sont évoquées dont la nationalisation du transport aérien régional. Pourtant, c'est un peu comme si l'on refaisait l'histoire de la compagnie Québecair. Née en 1953 de la fusion de Rimouski Aviation Syndicate et de la compagnie l'Aviation du Golfe Inc., Québecair se spécialise dans les vols interrégionaux et intérieurs. En 1981, Québecair connaît des difficultés. Le gouvernement du Québec rachète des parts de l'entreprise et en devient l'actionnaire majoritaire. En 1986, ayant cumulé un déficit, la compagnie est vendue à Nordair. Comment expliquer la chute du modèle d'affaires de Québécair ? Comment rentabiliser une compagnie d'aviation régionale ? On joint sur le sujet Jean-Louis Trépanier, ex-directeur général et ex-vice-président de Québecair.

  • Un projet de transport aérien nommé Régionair

    Afin de combler le vide laissé par Air Canada dans l'Est du Québec, Chantal Duchesne, directrice générale de l'aéroport de Mont-Joli, et Bruno Paradis, président de la Régie intermunicipale de l'aéroport régional de Mont-Joli ,travaillent à mettre sur pied un projet de régie régionale de transport aérien: Régionair. L'équipe a approché différents aéroports de l'Est du Québec : Baie-Comeau, Sept-Îles, Îles-de-la-Madeleine et Gaspé. Régionair serait géré par des Municipalité régionale de comté (MRC) intéressées. L'organisation posséderait une ligne, des liaisons (Mont-Joli-Montréal, Havre-Saint-Pierre-Sept-Îles, par exemple), des horaires et fixerait les prix des billets mais sans avoir d'appareils. Pour les appareils, la compagnie procéderait par appel d'offres et choisirait le plus bas soumissionnaire. On en parle avec Bruno Paradis, préfet de la Mitis et président de la Régie intermunicipale de l'aéroport régional de Mont-Joli.