•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Culture et confiture

Avec Mireille Langlois

Samedi de 7 h à 11 h

Les pensionnats autochtones: une tragédie.

Rattrapage du samedi 5 septembre 2020
Photo du pensionnat autochtone de Portage la Prairie (Manitoba) vers 1914-1915.

Le pensionnat autochtone de Portage la Prairie (Manitoba) vers 1914-1915.

Photo : Courtoisie Gouvernement du Canada

Le gouvernement Trudeau amorce la désignation de sites officiels liés à ces écoles « d'assimilation », en commençant par le pensionnat autochtone de Portage-La Prairie au Manitoba. Yves Labrèche, spécialiste des questions autochtones, et professeur au département de Sciences Humaines de l'Université St-Boniface commente cette décision.

Du 19e siècle jusqu’à la fin des années 1990, 150 000 enfants des Premières Nations, inuit ou métis ont été arrachés à leur famille et placés dans plus de 130 pensionnats, un vaste réseau de scolarisation visant à tuer l’Indien dans l’enfant. Plus de 3000 enfants y sont morts.

À lire également:

Ottawa désigne des lieux de mémoire des pensionnats autochtones

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi