•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Culture et confiture

Avec Mireille Langlois

Samedi de 7 h à 11 h

Une façon débrouillarde de présenter une exposition 

Rattrapage du samedi 25 juillet 2020
Une oeuvre de l'artiste textile Mylène Michaud présentée à la Maison des artistes visuels francophones de Winnipeg.

Une oeuvre de l'artiste textile Mylène Michaud présentée à la Maison des artistes visuels francophones de Winnipeg

Photo : Mylène Michaud

Alexandra Keim, directrice de la Maison des artistes visuels francophones de Winnipeg nous explique comment elle est parvenue à présenter une exposition malgré toutes les embuches créées par la pandémie.

La pandémie a affecté grandement le travail des artistes, des galeristes et des responsables de musée. Ils ont dû faire preuve d'imagination pour se réorganiser. La Maison des artistes visuels francophones de Winnipeg en est un bon exemple. Comme l'explique Alexandra Keim, l'exposition de l'artiste québécoise Mylène Michaud axée sur le territoire et le Manitoba, a été montée ''à distance''. Son travail met en jeu la relation entre le pixel et l'image, le fil et le tissu, l'unité et l'ensemble.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi