•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jean Grand-Maître et l'Alberta Ballet : une retraite distanciée

Culture et confiture

Avec Mireille Langlois

Samedi de 7 h à 11 h

Jean Grand-Maître et l'Alberta Ballet : une retraite distanciée

Rattrapage du samedi 27 juin 2020
Un homme est assis à une table, à l'extérieur, regarde la caméra en tenant dans sa main droite, un crayon.

C'est dans son jardin, à l'arrière de sa maison, où Jean Grand-Maître travaille sur ses créations.

Photo : Radio-Canada

Le directeur artistique de l'Alberta Ballet, Jean Grand-Maître, annonçait en février dernier qu'il allait quitter ses fonctions en 2022, après deux décennies à la direction de l'organisme. Mais ça c'était avant la pandémie de COVID-19.

Les plans de retraite en douceur de Jean Grand-Maître sont bousculés et certains projets sont remis à plus tard mais cela ne l'empêche pas le directeur de l'Alberta Ballet de garder cette flamme qui l'anime depuis ses débuts. Comme tout artiste, il se sent également interpellé et inspiré par les contraintes de cette situation unique dans laquelle se trouvent les compagnies de danse.

Parce que la danse, c'est le contraire de la distanciation physique!

Jean Grand-Maître
Une troupe de danseurs, habillés et maquillés dans les tons de jaune et de vert, sont rassemblés sur scène.

Dix ans après sa création, le ballet inspiré par l'oeuvre de Joni Mitchell s'avère plus «pertinent» que jamais, de l'avis de Jean Grand-Maître.

Photo : Courtoisie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi