•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les besoins des communautés LGBTQ+ francophones

Culture et confiture

Avec Mireille Langlois

Samedi de 7 h à 11 h

Les besoins des communautés LGBTQ+ francophones

Rattrapage du samedi 27 juin 2020
Un drapeau aux couleurs de la communauté LGBTQ est affiché dans une fenêtre.

Un drapeau aux couleurs de la communauté LGBTQ est affiché dans une fenêtre.

Photo : Radio-Canada

Le mois de la Fierté s'achève partout au Canada, une occasion de parler des droits des communautés francophones LGBTQ+ dans l'Ouest avec Stephan Hardy, président du Collectif LGBTQ du Manitoba, et Emmett Lamache, directeur général du Réseau Enchanté.

La minorité francophone a une dizaine d’années de retard par rapport à la majorité sur les questions de minorité sexuelle et de genre car l’identité linguistique prévaut sur les autres, qui sont vues comme des éléments perturbateurs.

Emmett Lamache, directeur général du Réseau Enchanté

Les réponses à ce sondage serviront aussi à renseigner une étude menée en collaboration avec des chercheurs de l'Université de Saint-Boniface et de l'Université du Manitoba.

Il y a très peu d’études sur les LGBTQ francophones. Voilà pourquoi nous avons lancé un sondage en ligne avec le Collectif à destination des membres de la communauté LGBT d’expression française du Manitoba afin de mieux évaluer leurs besoins. Nous sommes une double minorité (LGBT + franco), il faut étudier l’intersectionnalité, sans parler de l’homophobie et de transphobie dans le milieu médical...

Stephan Hardy, président du Collectif LGBTQ du Manitoba

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi