•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une murale géante à Calgary signée Fluke

Culture et confiture

Avec Mireille Langlois

Samedi de 7 h à 11 h

Une murale géante à Calgary signée Fluke

Audio fil du samedi 31 août 2019
une peinture murale géante colorée

La peinture murale réalisée par l'artiste Fluke au festival Bump de Calgary en août 2019

Photo : Gracieuseté de l'artiste

Démocratiser l'art urbain, en établissant un dialogue avec la communauté, voilà l'une des fonctions de la murale selon l'artiste Fluke.

L’art mural occupe de plus en plus de place dans nos villes. Des façades d’immeubles deviennent les supports d’oeuvres d’arts urbaines, afin de redonner un nouveau souffle à la municipalité. Ce qui était considéré il y a vingt ans comme des graffitis se développe aujourd’hui et prend la forme d’oeuvres d’art plus complexes. Les muralistes s’inspirent de l’environnement, du quartier et du contexte dans lequel ils réalisent leur pièce.

L’idée d’embellir un quartier, je pense que ça a toujours été là. La différence, c’est qu'en ce moment, on a démocratisé le street art, on a démocratisé l’art urbain, explique le muraliste montréalais Fluke.

Il participe à la troisième édition du festival BUMP, ou Beltline Urban Mural Project, à Calgary. Seize artistes ont créé des oeuvres murales pour donner un peu plus de couleur au quartier Beltline. Les murales permettent aux citoyens de découvrir le processus de création, d’apprendre la démarche des artistes, car ce sont des projets de longue haleine.

Pour l’artiste montréalais, de tels festivals sont important pour dynamiser la communauté et aller à la rencontre de ses résidents.

Je pense que la beauté de la chose, c’est qu’on a toujours la possibilité de rencontrer des gens. C’est public, c’est de l’art urbain, de l’art public donc tu n’as pas le choix vraiment de dialoguer avec les gens. Ça se fait aussi de façon très organique.

Fluke

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi