•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quand aller aux champignons devient une passion et un métier

Culture et confiture

Avec Mireille Langlois

Samedi de 7 h à 11 h

Quand aller aux champignons devient une passion et un métier

Audio fil du samedi 20 juillet 2019
Le spécialiste devant un camion contenant des caisses de morilles, prêtes à être transportées.

Ben Patarin devant un chargement de caisses de morilles, dans la région de Fraser Lake, en Colombie-Britannique.

Photo : Gracieuseté de Ben Patarin

Quand aller aux champignons devient une passion et un métier

Benjamin (Ben) Patarin est agroforestier de formation et spécialiste des champignons par passion. Établi à Port Alberni, dans l’île de Vancouver, ce Français d’origine et Britanno-Colombien d’adoption séduit les palais canadiens et européens depuis quelques années avec sa grande variété de champignons cueillis à l’état sauvage. Cette année, il profite des effets bénéfiques des feux de forêt qui ont ravagé le nord de la Colombie-Britannique l’année dernière et qui donneront lieu à une saison des morilles exceptionnelle.

Ben Patarin, dans la tente de séchage où des morilles fraîchement cueillies sont entassées dans des caisses de bois.

Agroforestier de métier et spécialiste de champignons, Ben Patarin expose une partie de sa récolte de morilles.

Photo : Gracieuseté de Ben Patarin

La cueillette des champignons homards et des chanterelles dans l’île de Vancouver s’annonce tout aussi faste. Nous le rejoignons en « pleine chasse », à Prince George.

À lires aussi : 

La mycologie, une activité à découvrir et surtout, à savourer avec prudence

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi