Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Mireille Langlois
Audio fil du samedi 13 juillet 2019

Le sommeil réparateur : un rêve à dormir debout?

Publié le

Une femme baille en étant assise à son bureau
Le manque de sommeil peut occasionner de nombreuses conséquences néfastes.   Photo : iStock

Écoutons-nous suffisamment notre corps?

Pas toujours facile de trouver le sommeil quand on a des horaires de travail changeants, que notre cerveau jongle entre les mille et un projets et autres responsabilités familiales ou professionnelles, et pendant les mois d’été, que le soleil se couche bien tardivement. Bref, nombreuses sont les causes qui nous poussent à souffrir d’insomnie! Une question demeure : pourquoi notre sommeil est-il si compromis et moins réparateur qu’avant? La psychologue et professeure à l'Université du Manitoba Brigitte Sabourin, et Luc Beaudoin, docteur en sciences cognitives et professeur adjoint à la Faculté d’éducation à l'Université Simon Fraser en discutent avec nous.

En général, on recommande de dormir de 7 à 9 heures, mais c’est vraiment d’écouter notre corps et de pratiquer des pratiques qui favorisent le sommeil, pas passer trop de temps dans le lit, des choses comme ça, puis on apprend quand est-ce qu’on se réveille naturellement puis qu’on se réveille vraiment rafraîchit et que l’on n’a plus besoin de sommeil.

Brigitte Sabourin, psychologue et professeure à l'Université du Manitoba

Une technique pour trouver le sommeil c’est d’imaginer une chose après une autre. De façon successives, on introduit la variété et l’idée c’est de pouvoir se concentrer sur des choses qui ne vont pas nous garder éveillés. (...) On change tous les dix secondes.

Luc Beaudoin, docteur en sciences cognitives et professeur adjoint à la Faculté d’éducation à l'Université Simon Fraser

À lire aussi : 

Une technique de sommeil d’un professeur canadien éveille l’intérêt aux États-Unis

Mieux dormir pour être plus performant

Chargement en cours