Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

René Homier-Roy
Audio fil du dimanche 18 février 2018

Xavier Dolan : « Je veux faire mon prochain film sans détour et sans pudeur »

Publié le

Xavier Dolan
Xavier Dolan   Photo : Getty Images / Gareth Cattermole

Son prochain film sera tourné au Québec avec des acteurs d'ici. Xavier Dolan promet une certaine impudeur dans la représentation de l'homosexualité : il ne veut rien s'interdire « par crainte de faire un film "trop gai" aux yeux de la société ». À René Homier-Roy, il explique aussi, avec moult détails, sa décision de retirer le personnage joué par Jessica Chastain dans Ma vie avec John F. Donovan (The Death and Life of John F. Donovan).

Je ne dis pas que je ferai un film rempli de scènes de sexualité explicite. Simplement, ce sera un film dans lequel je ne me retiendrai pas de raconter une relation amoureuse entre deux hommes de manière franche. Je sais que l’homosexualité peut être rédhibitoire pour certaines personnes, mais je pense qu’on ne peut plus en parler seulement du bout des lèvres.

Xavier Dolan

« Il m'est arrivé par le passé de faire preuve d'une certaine retenue pour ne pas avoir l'air de faire des films "trop gais" », précse-t-il.

Dolan commence ce mois-ci à travailler avec les acteurs pour aboutir à ce long métrage, intitulé Matt & Max. Celui-ci racontera une « amitié amoureuse », soit l'histoire de deux vieux amis qui voient leur relation basculer de manière inattendue du côté de l'amour, mais qui n'avaient pas vu venir un tel revirement.

À 29 ans, ayant déjà le sentiment d'être parfois dépassé dans son rapport à l'expression de sa réalité amoureuse, le cinéaste dit observer avec beaucoup d'admiration la génération qui le suit, laquelle ose militer passionnément pour la reconnaissance de la diversité sexuelle. « Il y a une conjoncture favorable à l'expression et à l'exacerbation de nos libertés sexuelles; un activisme très engagé et très intellectuel au sujet des genres et des orientations sexuelles. Je n’ai pas grandi dans un climat aussi permissif par rapport à l'expression de ces revendications. »

La saga Jessica Chastain décryptée

L'actrice américaine Jessica Chastain en janvier 2018 à Santa Monica, en Californie
L'actrice américaine Jessica Chastain en janvier 2018 à Santa Monica, en Californie Photo : Getty Images/Matt Winkelmeyer

En annonçant le 4 février avoir coupé au montage toutes les scènes jouées par la comédienne Jessica Chastain dans son film The Death and Life of John F. Donovan, Xavier Dolan a créé bien des remous sur les réseaux sociaux. Ce genre de pratique est pourtant fort habituel, précise le réalisateur, qui explique pour la première fois de long en large les implications de cette décision.

La comédienne avait créé pour les besoins du film un personnage de rédactrice en chef d’un magazine à potins : un personnage décalé, dont les costumes et l’univers visuel formaient un ensemble « assez délirant », décrit-il à René-Homier Roy. Or, au montage, il a réalisé que celle qui était « une vraie de vraie méchante » n’avait plus sa place. Fini, l’idée de faire de The Death and Life of John F. Donovan « une réflexion sur l’industrie du cinéma à travers le prisme des films des superhéros ».

On avait fait une interprétation très exacerbée de cet univers, assez volontairement manichéenne, comme dans un film de Marvel. Mais finalement, le film a pris une autre direction et propose plutôt une réflexion sur les films d’enfance hollywoodiens, comme Madame Doubtfire, qui sont pour moi de grands divertissements commerciaux, mais aussi de grands films familiaux au propos intelligent.

Xavier Dolan

« J’ai voulu rendre hommage aux codes de ce cinéma accessible et populaire, poursuit-il. Ça donne un film sur les rêves d'un enfant qui entretient une correspondance avec une vedette du cinéma, et un film plus intime sur les relations mères-fils, sur la manière dont les mères voient les rêves de leur enfant. »

Pour rassurer ses admirateurs déçus par sa décision de retirer Jessica Chastain, Dolan explique que « le scénario est un matériau qu’on doit pouvoir tendre, plier, courber et adapter ».

« Toutes sortes de choses arrivent pendant un tournage et pendant le processus de montage. D'ailleurs, entre le scénario que j'ai écrit en 2012 avec Jacob Tierney et le film que j’ai tourné en 2016, il y a un monde. »

Chargement en cours