•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Robert Lepage a beaucoup appris des controverses <em>SLĀV</em> et <em>Kanata</em>

Culture club

Avec René Homier-Roy

L'émission fait relâche en février 2020.
De retour le 7 mars!

Robert Lepage a beaucoup appris des controverses SLĀV et Kanata

Audio fil du samedi 12 janvier 2019
Robert Lepage

Robert Lepage

Photo : Radio-Canada / Olivier Lalande

Le metteur en scène Robert Lepage dit avoir fait de « très belles rencontres » à la suite de l'éclatement des controverses au sujet des pièces SLĀV et Kanata, l'été dernier; des entretiens qui lui ont permis d'apprendre « beaucoup de choses ». René Homier-Roy profite d'une longue discussion au sujet de Coriolan – une pièce dont Lepage signe la mise en scène et qui sera présentée à compter du 15 janvier au Théâtre du Nouveau Monde, à Montréal – pour revenir sur le sujet.

Les discussions et les débats sur la question de l’appropriation culturelle devaient se faire, selon lui. « Tant mieux si j’ai été l’instigateur de tout ça », dit-il en entrevue avec René Homier-Roy.

« Il y a eu de très belles rencontres, de très grandes rencontres, et ça, on n’en parle pas assez », déplore-t-il.

« Moi, j’ai appris beaucoup de choses en faisant ça, et je dois avouer [...] que j’ai un pouvoir, une notoriété et des moyens pour faire les premiers pas. »

En décembre dernier, Robert Lepage a annoncé que des militants des groupes qui ont critiqué SLĀV, l’été dernier, seraient invités à assister aux prochaines répétitions d’une version révisée de la pièce.

Au micro de René Homier-Roy, samedi, il a toutefois réaffirmé sa conviction qu’à la base du théâtre se trouve « le droit de jouer l’autre ».

On pensait faire quelque chose de bien; on s’est trompés sur beaucoup de choses; on a manqué de jugement sur beaucoup de choses, il faut l’admettre. Mais il faut quand même avoir le droit de faire ce qu’on veut faire et d’exprimer ce qu’on veut exprimer.

Robert Lepage

Robert Lepage signe la mise en scène de Coriolan, une pièce de Shakespeare, présentée au Théâtre du Nouveau Monde, à Montréal, du 15 janvier au 16 février 2019.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi