Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Christiane Charette
Audio fil du dimanche 12 août 2018

François Legault se défend d'être un « gars de droite »

Publié le

François Legault sourit en regardant Christiane Charette.
François Legault attend le début de la campagne électorale québécoise de pied ferme.   Photo : Radio-Canada / Étienne Côté-Paluck

Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ) se défend d'avoir des idées de droite. Il dit viser le « juste milieu » pour son projet politique, qu'il qualifie de nationaliste, plutôt que fédéraliste. « Il faut être capable de convaincre [les gens] qu'avec l'énergie propre, on pourrait exporter aux États-Unis », répond-il à Laurence Lafond-Beaulne, du duo Milk and Bone, qui s'inquiète du manque d'intérêt des politiciens comme lui pour l'environnement.

Dans la bureaucratie, dans le support administratif, il y a, à peu près, 200 000 [fonctionnaires]. On pense que c'est trop.

François Legault, chef de la CAQ

François Legault ne prévoit pas pour autant de grande suppression de postes, explique-t-il, mais plutôt une diminution des effectifs due aux départs à la retraite des baby-boomers.

« Tous les services qui sont donnés actuellement vont continuer à être donnés », promet celui qui voudrait devenir le prochain premier ministre du Québec.

Moi, je ne me suis jamais identifié comme un gars de droite.

François Legault, chef de la CAQ

Gaétan Barrette a besoin d'aide dans ses relations humaines, selon Legault

« Gaétan Barrette a besoin d'un patron », ajoute François Legault au sujet du transfuge caquiste devenu ministre de la Santé. « Il a besoin de quelqu’un qui lui dit non, quelqu’un pour l’aider dans ses relations humaines. »

La campagne électorale provinciale débute au Québec le 23 août et durera 39 jours, le maximum permis par la loi. L’élection aura lieu le 1er octobre prochain. Il s'agira de la première élection à date fixe au Québec.

François Legault, face à Christiane Charette, de dos, et Valérie Plante à l'arrière.
François Legault se défend d'être quelqu'un qui a des idées de droite. Photo : Radio-Canada/Étienne Côté-Paluck

Chargement en cours