Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Christiane Charette
Audio fil du dimanche 8 juillet 2018

Denys Arcand fait-il du cinéma de « mononc' »?

Publié le

Alexandre Fontaine-Rousseau, à gauche, accoté sur son coude, et Franco Nuovo, les bras dans les airs, à droite.
Alexandre Fontaine-Rousseau discute avec Franco Nuovo sur le film La chute de l'empire américain de Denys Arcand.   Photo : Radio-Canada / Étienne Côté-Paluck

Denys Arcand fait maintenant du cinéma de « mononc' », prétend l'auteur et critique de cinéma Alexandre Fontaine Rousseau du magazine 24 images. C'est tout le contraire, s'insurge l'ex-critique de cinéma Franco Nuovo, qui salue le génie du cinéaste. Les deux points de vue s'affrontent en présence de Maripier Morin, l'une des actrices principales du plus récent film de Denys Arcand, La chute de l'empire américain, à l'affiche en ce moment.

Alexandre Fontaine Rousseau croit que La chute de l'empire américain est trop appuyé, malgré les bonnes intentions du cinéaste.

Je trouve que le cynisme s’est transformé en condescendance.

Alexandre Fontaine Rousseau, critique de cinéma et auteur

« Ça donne l'impression, poursuit-il, dans sa manière d'écrire qui est très typée, qu'il y a un côté donneur de leçon. »

Alexandre Fontaine-Rousseau, à gauche, lève les yeux au ciel et Franco Nuovo, de profil, à droite, lève la main droite en parlant.
« Tout ça, c'est du cinéma », explique Franco Nuovo, à droite, juste avant de dire à Alexandre Fontaine Rousseau : « Ça va, pas besoin de lever les yeux au ciel. » Photo : Radio-Canada/Étienne Côté-Paluck

Dans un compte-rendu du film qui a fait le tour des médias sociaux, le critique de 24 images attribue le sobriquet « Mononc' Denys » au célèbre réalisateur québécois.

Une « lapidation »

L'animateur et ex-critique de cinéma Franco Nuovo reproche à son collègue de s'attaquer à la personne de Denys Arcand plutôt qu'au contenu du film. « C'est une lapidation, c'est une exécution en bonne et due forme. »

Dans ce film-là, il n'y a pas véritablement de cynisme.

Franco Nuovo, ex-critique de cinéma et animateur à ICI Radio-Canada Première

Il retrouve dans un film comme La chute de l'empire américain le même génie qui l'avait poussé à quitter son métier de critique de cinéma il y a quelques années.

« Il faut quand même avoir du respect pour l'œuvre et l'homme, et pour son propos, ajoute Maripier Morin. Tu n’es pas obligé d'être d'accord avec ce qu'il fait dans ce que tu écris. Mais là, c'est toi qui as l'air de t'acharner. »

Ça fait longtemps qu'au lieu de réagir aux films de Denys Arcand, je me ferme la gueule et je laisse passer. [...] À un moment donné, il faut que le message passe.

Alexandre Fontaine-Rousseau, critique de cinéma

Le film La chute de l'empire américain de Denys Arcand a pris l'affiche le 28 juin dernier.

L'émission Dessine-moi un été, animée par Franco Nuovo, est présentée le samedi sur ICI Radio-Canada Première. Alexandre Fontaine-Rousseau termine deux livres, à paraître cet automne : un essai sur les jeux vidéo intitulé Vieille école : dans mon temps les jeux étaient durs pour de vrai, et une bande dessinée, Poutines et pitounes : une aventure de Jos Montferrand, en collaboration avec Xavier Cadieux.

Alexandre Fontaine-Rousseau et Franco Nuovo.
« Je ne veux pas dire aux gens de ne pas aller voir ce film. C'est un film qui crée une réaction, qu'elle soit bonne ou mauvaise, c'est une qualité dans le cinéma », raconte Alexandre Fontaine Rousseau, à gauche, en compagnie de Franco Nuovo, à droite. Photo : Radio-Canada/Étienne Côté-Paluck

Chargement en cours