•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Christiane Charette

Avec Christiane Charette

Xavier Dolan s'ennuie du travail d'acteur

Audio fil du jeudi 28 décembre 2017
Xavier Dolan derrière un micro.

Xavier Dolan en mai 2013.

Photo : Radio-Canada / Marie-Sandrine Auger

Xavier Dolan rêve de jouer au cinéma plus souvent. Il admet d'ailleurs avoir réalisé son premier film pour pouvoir se garantir un des premiers rôles. Il revient sur son parcours cinématographique en compagnie de Christiane Charette, puis Marc Cassivi et Marc-André Lussier font un retour sur l'année 2017 en cinéma avec le comédien-réalisateur.

Xavier Dolan a réalisé son premier film, J'ai tué ma mère, pour s'assurer de jouer le rôle principal du scénario qu’il avait écrit.

Je n'allais pas m’obstiner avec quiconque [pour jouer ce rôle], j’allais le faire moi-même.

Xavier Dolan

De son propre aveu, cette décision a finalement mieux servi sa carrière de réalisateur que celle d’acteur. Il admet avec le recul qu’il mettait beaucoup plus de temps, pendant le tournage de ses deux premiers films, à peaufiner les rôles des autres comédiens que le sien. Ce n'est qu'à son troisième film, Tom à la ferme, qu'il raconte avoir mis plus d'énergie dans son propre travail d’acteur.

Maintenant que sa carrière de réalisateur a pris son envol, le jeu d’acteur lui manque.

J’ai besoin de jouer plus que j’ai besoin de réaliser, je m’ennuie vraiment de ça.

Xavier Dolan

Il prépare à l’heure actuelle un nouveau film, The Death and Life of John F. Donovan, pour lequel il termine le montage. Le film se veut un hommage aux codes cinématographiques des films grand public des années 80 et 90. Il prend pour exemple Mrs. Doubtfire de Chris Colombus, un divertissement familial assumé qui traite toutefois d'un sujet sérieux, soit les répercussions de la séparation d'un couple sur ses jeunes enfants.

Cette année, il a d’ailleurs souvent encensé la nouvelle version du film It (Ça), qui « redonne ses lettres de noblesse au divertissement pour la famille », selon lui.

En compagnie des journalistes Marc Cassivi et Marc-André Lussier de La Presse, il revient aussi sur l’importance du film Titanic pour le cinéma alors que les deux critiques font un retour sur les moments qui ont marqué le septième art en 2017.

Références :
« Top 10 des meilleurs films de 2017 » (Nouvelle fenêtre), Marc-André Lussier, La Presse, 24 décembre 2017
« Souvenirs de 2017 : cinéma d'ici » (Nouvelle fenêtre), Marc-André Lussier, Marc Cassivi, Nathalie Petrowski et Josée Lapointe, La Presse, 23 décembre 2017
« Souvenirs de 2017 : cinéma d'ailleurs » (Nouvelle fenêtre), Marc-André Lussier, Marc Cassivi et Nathalie Petrowski, La Presse, 24 décembre 2017

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi