•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Christiane Charette

Christiane Charette

Avec Christiane Charette

Audio fil du dimanche 15 juillet 2018

Audio fil

  • Soccer : pourquoi de nombreux Québécois ont été partisans de la Croatie

    Les gens du Québec ont souvent un parti pris pour les équipes négligées ou défavorisées, explique Marc Cassivi. C’est pourquoi autant de personnes ont soutenu l’équipe croate lors de la finale de la Coupe du monde de soccer qui vient de se terminer. La fibre francophone et française est toujours aussi très forte, ajoute le chroniqueur, un chandail des « Bleus » sur le dos.

  • Marie-Lyne Joncas reçoit des insultes pour son entrevue avec Philippe Couillard

    Jamais Marie-Lyne Joncas n'a reçu autant d'insultes sur Internet que cette semaine. L'humoriste accueillait Philippe Couillard pendant une heure dans une entrevue humoristique devant public présentée au festival ZooFest, sans aborder des sujets politiques avec le premier ministre du Québec. « La politique, ça rend les gens complètement fous. »

  • Serge Denoncourt ne dit jamais ce qu'il pense

    Personne n'inviterait le metteur en scène Serge Denoncourt s'il disait vraiment ce qu'il pense. « Vous avez pas même idée de ce qui me passe par la tête », admet-il au micro de Christiane Charette. C'est pour ça qu'il a arrêté sa participation à l'émission C'est juste de la télé. Il ne voulait pas en arriver à dire le fond de sa pensée sur le travail de ses collègues ou amis.

  • Le renouveau à Juste pour rire, avec Jean-Philippe Baril Guérard

    Malgré son jeune âge, 29 ans, l'auteur, comédien et metteur en scène Jean-Philippe Baril Guérard pilotera trois galas au Festival Juste pour rire cette année. Avec le départ de son fondateur dans la tourmente il y a quelques mois, le festival semble maintenant proposer une plus grande liberté artistique à ses artisans. Une très bonne chose, admet Baril Guérard.

  • La studieuse Kim Thúy

    Kim Thúy a pris des notes sur les sujets abordés en première heure. L'auteure raconte le passé de journaliste sportif de son père et son expérience avec l'humour. Ce côté studieux est probablement ce qui rend l'oeuvre de l'auteure si exceptionnelle, menant jusqu'à sa nomination au prix Right Livelihood, ce que certains appellent le « prix Nobel alternatif » de littérature, annoncée mercredi dernier en Suède.

  • Parler de ce qu'on connaît, avec Ricardo Trogi

    Faire des oeuvres sur un thème qui nous touchent personnellement assure une originalité, une crédibilité et une authenticité. C'est ce qui explique que certaines personnes se reconnaissent dans les livres de Kim Thúy tout comme dans la trilogie du cinéaste Ricardo Trogi, dont le troisième et dernier volet, 1991, prendra l'affiche le 27 juillet prochain.

  • La beauté du corps selon Catherine J. Lalonde

    Soixante-dix pour cent des adolescentes ne sont pas satisfaites de leur poids, souligne Catherine J. Lalonde. Après avoir écrit un article sur le sujet qui a reçu deux prix ÉquiLibre, la journaliste a fondé le Club des Formidables, consacré à la promotion de l'acceptation corporelle. La démarche vers l'acceptation de son corps est un long cheminement, explique-t-elle.

  • FouKi, de la pizza à la musique

    Avec l'engouement grandissant pour sa musique, FouKi n'a plus beaucoup de temps pour se consacrer à la pizza, jusqu'à récemment sa première source de revenus. La nouvelle coqueluche du rap montréalais raconte à Christiane Charette qu'il a même participé à un concours international de pizzas à Las Vegas où il a terminé 12e pour la rapidité de la confection de la galette ronde.

Vous aimerez aussi