•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Doré songe à aménager une microcentrale au Moulin des Pionniers

C'est jamais pareil

Avec Frédéric Tremblay

En semaine de 6 h à 9 h

La Doré songe à aménager une microcentrale au Moulin des Pionniers

Rattrapage du jeudi 16 juillet 2020
Le Moulin des Pionniers.

Le Moulin des Pionniers est le principal site touristique de La Doré.

Photo : Radio-Canada

La municipalité de La Doré au Lac-Saint-Jean relance un projet de microcentrale relégué aux oubliettes depuis quelques décennies.

Elle aimerait construire cette installation sur la rivière aux Saumons à proximité du site touristique du Moulin des Pionniers. L’infrastructure permettrait de générer de l’électricité, mais aussi d’importants revenus.

On a de plus en plus de responsabilités dans les municipalités et de moins en moins de sources de financement. C’est de plus en plus dur d’avoir des sous.

Yannick Baillargeon, maire de La Doré

En entrevue à l’émission C’est jamais pareil, le maire Yannick Baillargeon a indiqué qu’un mandat venait d’être octroyé à une firme d’ingénieur afin d’évaluer le potentiel de la rivière. Une étude semblable avait été réalisée dans les années 90, mais les technologies ont beaucoup changé depuis. La microcentrale générerait entre 44 et 120 kilowattheures. On l’avait dans les cartons depuis longtemps, mais là, on va plus en profondeur, explique le maire.

Le site resterait intact

Yannick Baillargeon, qui est aussi préfet de la MRC Domaine-du-Roy, assure que le site du Moulin des Pionniers ne sera pas touché ni la rivière si la construction va de l’avant. D’ailleurs, il rappelle qu’une conduite pour amener l’eau et un barrage sont déjà en place depuis longtemps à même les installations du moulin.

Tout est déjà en place depuis longtemps. Ce sera une centrale au fil de l’eau. Il y aura peu ou pas d’impact sur le site.

Yannick Baillargeon, maire de La Doré

Comme il n’y a pas de bloc d’achat d’électricité disponible de la part d’Hydro-Québec actuellement, le maire projette de participer à un programme d’échange. Celui-ci permettrait à la Municipalité d’envoyer l’électricité produite dans le réseau d’Hydro-Québec, qui créditerait par la suite la consommation des infrastructures municipales.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !