•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pierre Lavoie lance un Grand Défi virtuel

C'est jamais pareil

Avec Frédéric Tremblay

En semaine de 6 h à 9 h

Pierre Lavoie lance un Grand Défi virtuel

Rattrapage du lundi 25 mai 2020
Pierre Lavoie pose pour Radio-Canada et fait un signe de paix avec sa main.

Pierre Lavoie à quelques heures de son 11e Grand Défi

Photo : Radio-Canada / Priscilla Plamondon-Lalancette

Pierre Lavoie adapte son Grand Défi à la pandémie de coronavirus en le rendant virtuel. C'est une idée qu'a eue le triathlète après l'annulation du défi de 1000 kilomètres à vélo.


L’objectif est d’accumuler des kilomètres de marche, de course, de vélo et d’autres sports individuels pour atteindre le chiffre d’un million de kilomètres. Les participants pourront inscrire les distances parcourues dans l’application 1 million de kilomètres ensemble, qu’ils auront auparavant téléchargée.

L’événement se déroulera durant trois jours, la fin de semaine du 19 au 21 juin.

Le projet s’adresse au grand public. Des groupes de sportifs, comme les anciens participants du Grand Défi, ont assuré qu’ils feront des kilomètres pour l’événement virtuel. Pierre Lavoie profite aussi de l’élan sportif qu’a engendré la pandémie partout au Québec.

C’est gratuit, ça ne coûte rien, c'est rassembleur et ça permet de continuer dans cette voie, a indiqué l’athlète. Je dis toujours que la prévention, ça n’a jamais été une priorité dans notre société vraiment, mais tout le monde savait que c’était important et là, on a la chance de faire un pas dans cette direction.

Pour Pierre Lavoie, améliorer son système immunitaire en faisant du sport est l’un des moyens pour contrer la COVID-19. La seule chose à part un masque, se laver les mains et garder le deux mètres de distance, la seule chose qui nous protège contre le virus présentement avant qu’on trouve un vaccin, c'est d’avoir un bon système immunitaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !