•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Contre la rémunération dans la LHJMQ

C'est jamais pareil

Avec Frédéric Tremblay

En semaine de 6 h à 9 h

Contre la rémunération dans la LHJMQ

Rattrapage du mardi 19 mai 2020
Un bâton de hockey noir CCM et une rondelle

Un bâton de hockey

Photo : Getty Images / Patrick Smith

Quelques jours après qu'une entente soit intervenue entre trois ligues de hockey junior majeur canadiennes et les joueurs qui avaient déposé un recours collectif pour obtenir le statut de salarié, l'ex-joueur des Saguenéens de Chicoutimi, Dominic Jalbert, affirme qu'il n'était pas d'accord avec la poursuite.

Selon l’entente, la Ligue de l’Ouest, la Ligue de l’Ontario et la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) devront payer un montant total de 30 millions.

Dominic Jalbert, qui a joué pendant quatre saisons avec les Saguenéens, affirme qu’il a été surpris quand le recours collectif a été déposé en octobre 2014 par deux anciens hockeyeurs, Samuel Berg et Lukas Walter. Lui-même ne fait pas partie du recours collectif puisqu'il a joué avant la période visée par le recours.

Jalbert affirme que ses années dans la LHJMQ ont été formatrices. Il ajoute s’être senti privilégié quand il évoluait au niveau junior majeur.

Le fait d’avoir un salaire minimum par rapport à tous les avantages que j’avais, ce n’était pas important.

Dominic Jalbert

Le fait que ce soit les Saguenéens qui me fournissaient mon équipement, j’avais un encadrement scolaire, je trouve que j’avais toutes les ressources à ma disposition pour performer, a-t-il confié à l’émission C’est jamais pareil.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !