•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nourrir pendant la crise : les défis des fromageries

C'est jamais pareil

Avec Frédéric Tremblay

En semaine de 6 h à 9 h

Nourrir pendant la crise : les défis des fromageries

Rattrapage du mercredi 25 mars 2020
Du fromage coupé en cubes

Le Gédéon, un produit de la Fromagerie Médard

Photo : Radio-Canada

La crise du coronavirus touche de façon différente les grandes entreprises fromagères et les petits producteurs artisans. Alors que la fromagerie Boivin a vu ses ventes augmenter, celles de la fromagerie Médard ont chuté.

En entrevue à l’émission C’est jamais pareil, Luc Boivin, le directeur de la fromagerie familiale, a expliqué que l’entreprise travaillait depuis un mois à réorganiser le travail pour faire face à la crise. Les équipes d’employés notamment ne se croisent plus pour qu’en cas de contamination, on ne soit pas forcé d’arrêter la production.

De nouvelles mesures sont également en place au moment de la réception de la marchandise en épicerie.

Deux hommes qui font du fromage.

Des travailleurs préparent le fromage à la Fromagerie Boivin.

Photo : Radio-Canada / Priscilla Plamondon Lalancette

Luc Boivin n’hésite pas à mettre en lumière l’importance de l’industrie agroalimentaire et de ses acteurs de l’ombre en cette période difficile.

On parle beaucoup des médecins et des infirmières, mais tous les gens qui travaillent à nous nourrir, c’est aussi un service essentiel. Parfois, on les oublie.

Luc Boivin, directeur, Fromagerie Boivin

Luc Boivin ajoute que c’est tout de même un défi de maintenir le moral des employés. Certains se demandent pourquoi travailler. D’autres ont peur d’être contaminés en venant travailler, explique-t-il.

Portrait différent à Saint-Gédéon

À la fromagerie Médard de Saint-Gédéon, les ventes à l’extérieur de la région ont baissé de 80 %. Comme les clients hésitent à se rendre en magasin, l’entreprise a décidé de se tourner vers les commandes en ligne et la livraison à domicile pour maintenir ses activités. Des employés ont toutefois été mis à pied temporairement au comptoir laitier et à la boulangerie.

Méthodes de travail maintenues

La copropriétaire Justine Boivin-Côté raconte que la crise a peu de répercussions sur les méthodes de production. C’est le cas aussi à La Baie.

On n’a pas changé nos méthodes de travail justement parce qu’on travaille comme ça depuis des années.

Justine Boivin-Côté, copropriétaire, Fromagerie Médard

Elle rappelle que les fromageries ont toujours eu l'obligation de maintenir une propreté exemplaire. Par exemple, les employés de la fromagerie de Saint-Gédéon doivent se laver les mains trois fois avant de commencer leur quart de travail, une exigence qui est demeurée la même pendant la crise.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !