•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ex-député Jean-Pierre Blackburn satisfait du départ de Scheer

C'est jamais pareil

Avec Frédéric Tremblay

En semaine de 6 h à 9 h

L’ex-député Jean-Pierre Blackburn satisfait du départ de Scheer

Rattrapage du vendredi 13 décembre 2019
Jean-Pierre Blackburn en studio

L'ancien député conservateur Jean-Pierre Blackburn s'est dit surpris par le moment choisi par Andrew Scheer pour annoncer sa démission.

Photo : Radio-Canada

L'ancien député conservateur Jean-Pierre Blackburn croit qu'Andrew Scheer a pris la bonne décision en annonçant sa démission comme chef du Parti conservateur du Canada, même s'il se dit surpris par le moment choisi pour le faire.

D'après Jean-Pierre Blackburn, Andrew Scheer se doutait bien qu'il n'aurait pas remporté le vote de confiance au prochain congrès du parti au printemps. Il croyait cependant qu'il aurait fait connaître son choix après la période des Fêtes.

Selon celui qui a été député de 1984 à 1993 puis de 2006 à 2011, ce sont les positions sociales d'Andrew Scheer qui ont nui le plus, alors que la défaite électorale lui a été imputée par plusieurs.

Je pense que l'élection aurait dû être gagnée par le Parti conservateur, que c'est ce parti-là qui devrait former le gouvernement. [...] Il aurait été si simple de dire "Oui, je suis contre l'avortement, mais non je ne reviens pas là-dessus." Mais il n'a pas été capable de le faire.

Jean-Pierre Blackburn, ancien député conservateur

Il croit qu'à ce moment les électeurs ont perdu confiance en Andrew Scheer. Ainsi, le premier débat en français aurait porté un coup fatal aux chances des conservateurs de remporter l'élection.

Toutefois, Jean-Pierre Blackburn estime qu'il avait l'étoffe d'un chef, mais qu'il n'a pas su rallier l'opinion des Québécois, ce qu'il a su faire dans l'Ouest du pays.

Sur la question du pétrole, je crois qu'il avait un bon angle quand il parlait d'un corridor énergétique d'un bout à l'autre du pays. C'était un bon angle, mais les gens ont décidé que c'était non.

Jean-Pierre Blackburn, ancien député conservateur

Quant à la prochaine course à la chefferie, les éventuels candidats devront avoir un meilleur français que M. Scheer. Selon lui, ils devront régler une fois pour toutes le débat sur les questions sociales. Il a lancé les noms de Bernard Lord et Rona Ambrose comme potentiels candidats.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca