Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Frederic Tremblay
Audio fil du mercredi 16 octobre 2019

Des conseils pour compenser efficacement vos émissions de gaz à effet de serre

Publié le

Des plants d'arbres dans de petits contenants.
De petits arbres prêts à être plantés   Photo : Radio-Canada

Le biologiste Claude Villeneuve invite les citoyens à la vigilance avant de compenser leurs émissions de gaz à effet de serre par des plantations d'arbres. L'idée est excellente, mais il suggère de faire quelques vérifications avant d'aller de l'avant.

La Chaire en écoconseil qu’il dirige à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) a créé Carbone boréal en 2008. L’entité permet aux entreprises, aux organismes, aux citoyens et au gouvernement de compenser leurs émissions en plantant des arbres, principalement dans la forêt boréale au nord du Lac-Saint-Jean.

Le biologiste Claude Villeneuve
Le biologiste Claude Villeneuve Photo : Radio-Canada/Camille Lavoie

En entrevue à l’émission C’est jamais pareil, Claude Villeneuve a expliqué que chaque entité du genre devait avoir des garde-fous pour être sérieuse et crédible.

Carbone boréal, par exemple, s’assure de visiter le terrain où sont faites les plantations. Celles-ci sont documentées et vérifiées par le Bureau de normalisation du Québec.

On s’assure que les arbres plantés sont bien vivants et qu’ils ont une croissance normale. Des mesures sont prises à intervalle régulier pour y arriver. De plus, l’origine des arbres est inscrite dans un registre.


Les conseils de Claude Villeneuve pour faire des choix éclairés en matière de compensation :

  • Ne compensez jamais vos émissions de gaz à effet de serre par l’entremise d’un organisme qui n’a pas de garantie de stabilité dans le temps.
  • Assurez-vous que les registres sont clairement tenus et que vous pouvez les consulter à tout moment. Lorsque vous faites une compensation, vous devez pouvoir savoir où sont situés vos arbres et vous assurer qu’ils ont été attribués seulement à vous.
  • Vérifiez où va l’argent récolté. Carbone boréal, par exemple, investi dans la recherche et offre des crédits d’impôt.

Chargement en cours