•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un orignal géant et des manèges dans la mire de Desbiens

C'est jamais pareil

Avec Frédéric Tremblay

En semaine de 6 h à 9 h

Un orignal géant et des manèges dans la mire de Desbiens

Audio fil du jeudi 10 octobre 2019
Des touristes s'amusent dans un manège.

Des touristes s'amusent dans un manège.

Photo : Radio-Canada / Pascale Fontaine

Le maire de Desbiens, reconnu pour ses idées hors de l'ordinaire, veut aménager un parc d'attractions et installer la plus grande statue d'orignal au monde en plein centre.

Le coût de ce projet touristique original est estimé à un 500 000 $ et vise les enfants de 3 à 12 ans.

En entrevue à l’émission C’est jamais pareil, Nicolas Martel a mentionné qu'il espérait le début des travaux au printemps, à proximité du lac Saint-Jean et de la route 169.

Le site de l’embouchure de la rivière Métabetchouane était un site de poste de traite de fourrure et on veut rendre hommage aux anciens autochtones et aux premiers arrivants, explique le maire.

Selon lui, un projet de parcs d'attractions répond à un besoin et serait complémentaire aux sites touristiques existants.

Je crois qu’on va donner une valeur ajoutée à l’offre touristique du Lac-Saint-Jean.

Nicolas Martel, maire de Desbiens
Nicolas Martel en entrevue

Le maire de Desbiens, Nicolas Martel

Photo : Radio-Canada

Nicolas Martel mijote ce projet depuis trois ou quatre ans et assure que le financement est avancé. Il souhaite ficeler le tout avec certains programmes de promotion touristique.

Les manèges seront probablement achetés en Asie car il est impossible d’en acheter des neufs au Québec. Il reste à régler des détails concernant la conversion électrique des installations.

Quant à la statue d’orignal, le maire souhaite que la pièce puisse être grossie après sa construction, de façon à pouvoir demeurer la plus grosse au monde si d’autres villes s’emparent du record.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !