Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Frederic Tremblay
Audio fil du mercredi 18 septembre 2019

Saguenay défend son choix de site pour le centre multisports

Publié le

On voit un terrain plat et à l'arrière, il y a le bâtiment de l'ancien Walmart.
Le futur centre multisport sera situé à côté de l'ancien Walmart de Jonquière.   Photo : Radio-Canada

La Ville de Saguenay se défend d'avoir écarté un terrain gratuit offert par la Commission scolaire de La Jonquière pour construire le futur centre multisports.

En entrevue à l’émission C’est jamais pareil, le maire suppléant et président de la Commission des finances, Michel Potvin, a admis que le terrain de la Polyvalente de Jonquière était un choix intéressant.

À son avis, même si le terrain était gratuit, la Ville aurait dû payer des millions de dollars pour des travaux de dynamitage.

La Commission scolaire De La Jonquière réclamait aussi des heures d’utilisation gratuite du terrain de soccer en échange.

Tout calculé, la Ville a décidé d'arrêter son choix sur un terrain mieux situé, au coût fixe de 2,4 millions de dollars.

On voulait vraiment donner un investissement majeur dans un secteur qui a plus de difficulté. Dans le secteur de Gallichan, il y a beaucoup de terrains vacants. Même si on sait qu’un soccerdôme n’est pas un moteur économique énorme, on a espoir qu’un investissement de 29 millions va inciter des gens à aller de l’avant dans des investissements, a soutenu Michel Potvin.

Le maire suppléant précise que le choix de l’emplacement s’est résumé à quatre sites au final, dont le terrain de la Polyvalente de Jonquière et un autre à la Polyvalente Arvida.

Michel Potvin assure que la décision d’installer le centre multisports près du quartier industriel de Jonquière a été prise en fonction de 16 critères objectifs, comme l’accessibilité, la proximité des services publics, la superficie et le potentiel de développement économique.

Le choix de la Ville est revenu à l'avant-plan au lendemain de la conférence de presse visant à expliquer l'explosion des coûts du projet de centre multisports qui est maintenant évalué à 29 millions de dollars.

Chargement en cours