Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Éric Robitaille
Audio fil du lundi 26 juin 2017

Les élus de Sudbury choisissent mardi où sera construit le nouvel aréna

Publié le

L'intérieur de l'aréna du Grand Sudbury
Les élus du Grand Sudbury doivent décider de l'emplacement du futur aréna et Centre des congrès.   Photo : Radio-Canada / Yvon Thériault

C'est mardi soir que les élus municipaux du Grand Sudbury trancheront la question qui divise les résidents depuis plusieurs semaines.

Le meilleur endroit pour construire un nouvel aréna est-il au centre-ville de Sudbury ou sur le chemin Kingsway?

Pour Christian Pelletier, qui fait partie du groupe qui lutte pour que le complexe sportif s’établisse au centre-ville, la fracture actuelle à Sudbury est davantage générationnelle que géographique :

On a parlé à de jeunes familles, on a parlé à des ados, on a parlé à des gens et il y a vraiment un retour vers le centre-ville; l’idée d’une ville doughnut où le centre est complètement vide, c’est mort.

Christian Pelletier, défenseur d'un aréna au centre-ville

Christian Pelletier rejette les critiques selon lesquelles le centre-ville ne dispose pas des infrastructures de stationnement nécessaires. Il affirme que son groupe est en pourparler avec des entreprises privées qui attendent de voir quelle sera la décision de la ville avant de s'engager.

Une perspective régionale

De son côté, Andrew Dale le vice-président du marketing et du développement du groupe True North Strong, insiste sur le fait que le site du chemin Kingsway est un emplacement qui permet de desservir toute la région, dont le Témiscamingue et le Nipissing.

Beaucoup de personnes voient que c’est un bon emplacement, qu’il y a beaucoup d’accès de l’est, de l’ouest et par le sud.

Andrew Dale, défenseur d'un aréna sur le chemin Kingsway

En cas de revers

Si le site du centre-ville n’est pas choisi mardi, Christian Pelletier mentionne qu’il s’agira d’un dur coup pour ce secteur de la municipalité.

Andrew Dale refuse quant à lui de dire si le projet True North Strong, qui laisse miroiter l'établissement d'un hôtel, d'un casino, d'un centre des congrès et d'un parc pour sports motorisés, irait de l’avant sans l’aréna. Il mentionne que ce n’est pas un scénario auquel son groupe a beaucoup réfléchi.

Chargement en cours