Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Éric Robitaille
Audio fil du vendredi 7 juin 2019

Personnalité de la semaine  :  Ryan Benoit et The Positive Inception

Publié le

Ryan Benoit devant le banc en bois conçu par son père.
Ryan Benoit souligne que ses vêtements sont portés partout à travers le monde.   Photo : Radio-Canada / Frédéric Projean

Le parcours du jeune entrepreneur Ryan Benoit, atteint de paralysie cérébrale, n'est pas seulement unique, il est exceptionnel.

Ancien de l’école secondaire l’Horizon à Sudbury et étudiant en administration des sports à l’Université Laurentienne, la vie de Ryan a pris un autre tournant quand il a démarré sa propre compagnie tout en étant aux études.

Son entreprise, The Positive Inception est née d’un désir de Ryan de prendre sa vie en main et véhiculer des messages positifs.

Je voulais créer quelque chose pour aider les gens à réaliser leur plein potentiel et aider aux gens à rêver gros et travailler fort. Peu importe nos limitations, on peut faire ce qu’on veut. Tu as juste besoin de croire en toi-même.

Ryan Benoit, propriétaire du magasin The Positive Inception

Il a commencé en vendant des chandails sur le campus de la Laurentienne, mais sa persévérance et l’engouement pour ses produits ont évolué son commerce à un magasin physique avec une grande gamme de produits.

L'extérieur du magasin The Positive Inception
Le magasin physique de The Positive Inception se trouve dans le secteur du Nouveau Sudbury Photo : Radio-Canada/Frédéric Projean

Son parcours a été jonché d’embûches, de défis, d’apprentissages, d’expériences, car Ryan Benoit voit toujours le verre comme étant à moitié plein, et ce, malgré sa paralysie cérébrale.

En plus de gérer de façon indépendante son magasin, Ryan s’entraîne en pratiquant de l’haltérophilie plusieurs fois par semaine.

Tous les matins je me lève à environ 6h et je fais l’haltérophilie à un gymnase proche de mon magasin pour une couple d’heures. Ça m’aide à être plus mobile, plus fort et plus indépendant. Ça fait partie de ma routine.

Ryan Benoit
Ryan Benoit devant son présentoir à chandails.
Ryan Benoit Photo : Radio-Canada/Frédéric Projean

Ryan Benoit espère continuer à développer de nouvelles collections de marchandise et compte agrandir la présence de son commerce sur le web pour voir ses produits voyager davantage à l’extérieur du Grand Sudbury.

Chaque semaine les émissions Ça parle au Nord et l’Heure de pointe présentent des entrevues avec des personnalités franco-ontariennes à découvrir.

Chargement en cours