Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Éric Robitaille
Audio fil du jeudi 4 avril 2019

Une « nuit en Afrique » pour venir en aide aux enfants abandonnés

Publié le

Un groupe d'écoliers à Nairobi
Le gala « A Night in Africa » est une collecte de fonds pour l'orphelinat Zawadi la Tumiani, fondé à Nairobi par une jeune femme de Sudbury.   Photo : Facebook/Zawadi la Tumiani

Samedi soir, les Sudburois pourront vivre une soirée africaine dont l'objectif est de collecter des fonds pour l'orphelinat Zawadi la Tumiani, au Kenya.

À 15 ans, la Sudburoise Jacqueline Villeneuve s’est rendue en Afrique avec l’organisme Free The Children, et ce fut le coup de foudre. En 11e année, elle a décidé qu’après ses études au secondaire, elle se rendrait en Afrique pour aider les enfants abandonnés.

Pour elle, la famille est très importante. Là-bas, il y a 2,6 millions d’orphelins qui n’ont pas de famille. Donc [Jacqueline] a dit qu’elle voulait leur offrir un foyer chaleureux, explique Guy Villeneuve, le père de Jacqueline.

À peine âgée de 18 ans, elle ouvre son orphelinat, Zawidi la Tumiani (le cadeau de l’espoir, en Swahili) à Nairobi en 2013. Cette année, l’organisme ZLT Hope Homes élargit ces services pour offrir de l’appui aux enfants et aux familles affectées par l’abus sexuel.

La soirée A Night in Africa sert à financer une bonne partie des opérations de l’orphelinat.

Les gens de la région sont invités à vivre la culture africaine avec des mets traditionnels, des performances artistiques et un encan silencieux de différents objets importés de l’Afrique, en plus d’un volet de la soirée servant à les sensibiliser aux réalités des orphelins.

C’est comme un gros party africain!, avance M. Villeneuve.

Guy Villeneuve en studio
Guy Villeneuve est le père de Jacqueline Villeneuve, fondatrice d'un orphelinat à Nairobi Photo : Radio-Canada/Patrick Wright

Il reste très peu de billets pour cette soirée de gala. Mais Guy Villeneuve explique que ce n’est pas la seule façon d'appuyer la cause.

On aimerait encourager les gens de nous assister avec des contributions mensuelles avec les coûts annuels. On a toujours une demande. On a trente personnes à nourrir trois fois par jour, en plus l’école et les frais de santé…

Guy Villeneuve, père de Jacqueline Villeneuve, la fondatrice de l’orphelinat Zawidi la Tumiani, à Nairobi

Le gala A Night In Africa se déroule samedi soir au Collège Cambrian de Sudbury.

Chargement en cours