Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Éric Robitaille
Audio fil du lundi 18 mars 2019

Chercheurs ontariens  :  la linguiste Valérie Raymond

Publié le

Valérie Raymond dans le studio de Ça parle au Nord
Valérie Raymond, linguiste et chargée de cours à l’Université Laurentienne   Photo : Radio-Canada / Patrick Wright

Chaque lundi, les émissions Ça parle au Nord et l'Heure de pointe s'entretiennent avec un chercheur franco-ontarien pour découvrir leur parcours et leur travail de recherche.

Valérie Raymond est linguiste et chargée de cours à l’Université Laurentienne. Elle se spécialise dans l’étude des genres grammaticaux dans les mots français qui ont été empruntés à d’autres langues.

Faut-il dire, par exemple, le ou la vidéo? Le ou la confetti? Le ou la sandwich?

La langue évolue tellement, la langue est dynamique et c’est tellement intéressant de voir comment les gens utilisent la langue différemment.

Valérie Raymond, linguiste et chargée de cours à l'Université Laurentienne

Les études de Mme Raymond ont notamment comparé les emprunts de cinq langues de la France et du Canada français.

Selon ses recherches, pour les emprunts de l’anglais, le genre masculin est beaucoup favorisé des deux côtés. Cependant, il y a des différences dans l’attribution du genre lors des emprunts de l’espagnol, l’italien, l’allemand et l’arabe.

Elle a soutenu sa thèse doctorale le 8 février dernier, et songe à faire des publications bientôt, soit dans des articles scientifiques, ou encore, dans un livre.

Chargement en cours