Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Jean-Philippe Pleau et Serge Bouchard
Audio fil du dimanche 2 septembre 2018

Changements climatiques : l’urgence d’agir

Publié le

Dominique Paquin, spécialiste en simulations climatiques
Dominique Paquin, spécialiste en simulations climatiques   Photo : Radio-Canada / Louis-André Bertrand

« Il faut absolument diminuer les émissions [de gaz à effet de serre], sinon, les changements seront vraiment catastrophiques dans les décennies lointaines. » La physicienne Dominique Paquin, une spécialiste en simulation climatique, se préoccupe de l'évolution actuelle du climat. Elle décrit son travail et parle de l'importance de modifier nos modes de vie pour éviter un réchauffement planétaire trop important.

Dominique Paquin travaille à Ouranos, un consortium d’innovation sur la climatologie régionale. Elle analyse les changements climatiques avec l’aide d’équations physiques et mathématiques ainsi que de superordinateurs. Au sein d’Ouranos, d’autres chercheurs analysent les répercussions de ces changements dans plusieurs domaines.

Ce n’est pas vrai qu’on ne peut rien faire. [...] On peut vraiment influencer ce qui va se passer à la fin du siècle. Les émissions [de gaz à effet de serre] des prochaines décennies ont une réelle influence. Avoir un réchauffement planétaire de 2,5 degrés ou de 5 degrés, ça n’a pas les mêmes conséquences.

Dominique Paquin, physicienne

« Il faut s’adapter, et je dirais qu’il faudrait le faire un peu plus vite. » La physicienne affirme que les changements climatiques vont affecter de plus en plus en plus les régions septentrionales. Selon elle, il est toutefois difficile de faire des sacrifices puisque les sociétés actuelles encouragent une économie de croissance.

Chargement en cours