•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Apprendre par soi-même

C'est fou...

Avec Serge Bouchard et Jean-Philippe Pleau

Le dimanche de 19 h à 20 h
(en rediffusion le dimanche suivant à 2 h)

Apprendre par soi-même

Une adolescente lit un livre dans une bibliothèque.

La bibliothèque sert souvent de refuge aux jeunes autodidactes.

Photo : iStock

« Pour avoir quelque chose à dire, il fallait que j'aie quelque chose à lire. » Jérémie McEwen, professeur de philosophie au Collège Montmorency, à Laval, affirme que le plaisir de la lecture lui est venu par les apprentissages qu'il faisait en préparant ses chroniques. Il décrit deux livres sur l'apprentissage par soi-même qui l'ont particulièrement inspiré.

Dans La philosophe autodidacte, l’auteur Ibn Tufayl raconte les découvertes faites par un jeune homme élevé par une gazelle, qui s’éduque en observant la nature. Devenu mystique, ce personnage constate que dans des sociétés, l’apprentissage nécessite trop souvent une figure d’autorité.

L’autodidacte, de Maurice Achard, l’autre récit lu par Jérémie McEwen, décrit comment un garçon a pu se donner une formation de journaliste à force de consulter des revues et des journaux.

Références

La philosophe autodidacte (Nouvelle fenêtre), d’Ibn Tufayl (1105-1185)
L’autodidacte (Nouvelle fenêtre), de Maurice Achard, Fayard, 2005

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi