Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Jean-Philippe Pleau et Serge Bouchard
Audio fil du dimanche 20 mai 2018

Pour François Létourneau, le mystère est un moteur de création

Publié le

François Létourneau répond aux questions de Serge Bouchard et de Jean-Philippe Pleau au studio 30 de Radio-Canada, en mai 2018.
Le comédien et auteur François Létourneau   Photo : Radio-Canada / Mathieu Arsenault

« Les mots servent davantage à cacher qu'à révéler. » L'auteur et comédien François Létourneau, révélé par Les Invincibles et Série noire, aime la présence de non-dits dans les propos de ses personnages. Il dit avoir été influencé par les pièces d'Harold Pinter, où il y a un décalage entre ce qui est dit et ce qui est vécu.

François Létourneau joue présentement dans la pièce Trahison, d’Harold Pinter, au Théâtre du Rideau Vert. Cette pièce met en scène un triangle amoureux raconté à rebours. Le fait de remonter dans le temps fait en sorte que les spectateurs ont toujours davantage d’informations que les personnages. Ils découvrent ainsi peu à peu la désagrégation d’une histoire d’amour.

Les personnages de Pinter se servent des mots comme des armes. On a l’impression qu’ils ne disent jamais le fond de leur pensée.

François Létourneau, auteur et comédien

Quand il écrit, François Létourneau s’attarde à intégrer un peu de mensonge dans ses dialogues. Il préfère que l’essentiel de l’action inventée ne soit pas présent dans les mots de ses personnages.

Chargement en cours