•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La survie numérique après la mort physique

C'est fou...

Avec Serge Bouchard et Jean-Philippe Pleau

Le dimanche de 19 h à 20 h
(en rediffusion le dimanche suivant à 2 h)

La survie numérique après la mort physique

Une femme regarde le contenu de son téléphone intelligent.

Lorsqu'une personne meurt, son compte Facebook devient souvent un lieu où on peut lui rendre hommage.

Photo : iStock

Facebook, Twitter et Instagram permettent d'entretenir la mémoire de morts dans des lieux virtuels que ceux-ci ont créés de leur vivant. La doctorante en communications Nadia Seraiocco, qui s'intéresse à la commémoration dans les médias sociaux, décrit ces nouvelles réalités, qui bouleversent les étapes traditionnelles du deuil.

Nadia Seraiocco constate que les médias sociaux permettent un retour aux manifestations publiques du deuil. Par exemple, les pages Facebook de défunts sont devenues des endroits où il peut y avoir des hommages collectifs ou le partage de souvenirs.

Prévoir sa mort sur Facebook
Afin de transcender la mort et de continuer à exister sur Facebook, Nadia Seraiocco indique qu’on peut léguer sa page à un ami, qui pourra la rendre commémorative. Un formulaire est même disponible sur Facebook pour faciliter ce legs à un proche.

Nadia Seraiocco au studio 18 de Radio-Canada, à Montréal, le 25 septembre 2017Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Nadia Seraiocco, conseillère en communications web et médias sociaux

Photo : Radio-Canada / Mathieu Arsenault

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi