•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une pièce pour partager la responsabilité de la tragédie de Lac-Mégantic

C'est fou...

Avec Serge Bouchard et Jean-Philippe Pleau

Le dimanche de 19 h à 20 h
(en rediffusion le dimanche suivant à 2 h)

Une pièce pour partager la responsabilité de la tragédie de Lac-Mégantic

La honte, première partie
Martin Drainville, Patrice Dubois et Bruno Marcil incarnent 3 Thomas Harding dans la nouvelle création d'Alexia Bürger.

Martin Drainville, Patrice Dubois et Bruno Marcil incarnent 3 Thomas Harding dans la nouvelle création d'Alexia Bürger.

Photo : Valérie Remise

« Pourquoi est-ce qu'on n'arrête pas les trains quand ils ne mènent nulle part? », demande Alexia Bürger. Dans sa pièce Les Hardings, elle explore la tragédie de Lac-Mégantic à travers le regard de trois Thomas Harding qui se rencontrent sur scène.

La dramaturge était « presque obsédée » par le cheminot à qui l'on semblait faire porter l'entière responsabilité de l'explosion du train qui contenait 10 000 tonnes de pétrole brut, en juillet 2013.

Cet homme, Thomas Harding, c'est un homme ordinaire. C'est un bon gars dans le sens qu'il a toujours fait attention et qu'il a toujours été rigoureux, explique-t-elle au micro de Serge Bouchard et de Jean-Philippe Pleau. Pourquoi n'a-t-il pas arrêté son train alors qu'il était en mauvais état? Parce que c'était devenu courant, c'était devenu la norme, tranche-t-elle.

L'homme est faillible. Comment peut-on mettre le sort d'une ville entière dans les mains d'un seul homme?

Alexia Bürger, auteure et metteuse en scène de la pièce Les Hardings

La pièce Les Hardings est présentée au Théâtre Duceppe du 15 janvier au 15 février 2020.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi