•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« J’ai déjà viré fou », un éditorial de Jean-Philippe Pleau

C'est fou...

Avec Serge Bouchard et Jean-Philippe Pleau

En reprise tout l'été
Du mardi au samedi de minuit à 1 h

« J’ai déjà viré fou », un éditorial de Jean-Philippe Pleau

La folie, troisième partie
Jean-Philippe Pleau enfant, dans son équipement de hockey.

Jean-Philippe Pleau a longtemps joué au hockey et il a souvent eu peur de « virer fou ».

Photo : Courtoisie Jean-Philippe Pleau

Enfant, Jean-Philippe Pleau a beaucoup joué au hockey. Une fois sur le banc, son cœur battait à tout rompre. Il était préoccupé par une chose : ne pas virer fou. La maladie mentale était encore méconnue à l'époque et son médecin lui a diagnostiqué de l'asthme. « Je n'étais pas asthmatique. Ce que je faisais, c'était des attaques de panique », affirme-t-il, avant de raconter sa plus grosse crise à vie, beaucoup plus tard, à proximité d'une autre patinoire.

Ni les médecins, ni mes entraîneurs, ni mes professeurs n’ont été en mesure d’identifier ma peur à l’idée de devenir fou. Cette peur m’habitait au quotidien et atteignait des sommets au hockey.

Jean-Philippe Pleau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi