•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il ne faut pas avoir peur des fous, selon un sociologue

C'est fou...

Avec Serge Bouchard et Jean-Philippe Pleau

Le dimanche de 19 h à 20 h
(en rediffusion le dimanche suivant à 2 h)

Il ne faut pas avoir peur des fous, selon un sociologue

La folie, première partie
Un homme en sarrau crie sur fond bleu.

Le sociologue Marcelo Otero croit que les gens ont une peur démesurée des fous.

Photo : iStock

« Plus on est fou, moins on est dangereux », croit Marcelo Otero. Dans son essai Les fous dans la cité, publié aux Éditions du Boréal en 2015, le sociologue s'intéresse à ce qu'il est advenu des fous qu'on enfermait dans les asiles jusqu'aux années 60.

Le mot "folie" est plus intéressant que les mots "maladie mentale". C’est une hybridation, un mélange, un arrangement entre folie sociale et folie mentale, explique-t-il lors de la première émission de C’est fou consacrée au thème de la folie.

Ceux et celles qu’on désigne par fous et folles peuvent déranger en criant dans la rue ou par leurs délires et leurs comportements inexplicables. Or, selon Marcelo Otero, la folie suscite une peur démesurée chez les gens, y compris les forces policières.

Il y a cette peur qui nous fait croire que les fous pourraient nous frapper […] Il y a une surreprésentation d’un certain nombre de peurs qui n’ont empiriquement pas lieu d’être.

Marcelo Otero, sociologue

Il explique que si la manchette « Une femme déprimée tue ses enfants » semble aller de soi, ce n’est pas le cas d'« Un diabétique tue ses enfants ». Pourtant, quand vous regardez les prévalences, c’est plus dangereux d’être diabétique que d’être déprimé, souligne le sociologue.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi